Mondiaux de cyclo-cross : Van der Poel avantagé... par son père ?

Cyclisme | A dix jours de l'épreuve, la polémique enfle autour du tracé des Championnats du Monde 2023 à Hoogerheide. Un des concepteurs du circuit n'est en effet autre qu'Adrie Van der Poel, le père de Mathieu, un des deux grands favoris de ces Mondiaux...

De Tagtik

Partager cet article

Est-il normal que ce soit un proche d'un des grands favoris qui dessine le parcours d'un Championnat du Monde ? C'est la question que ne manqueront pas de soulever certains observateurs après avoir relevé que le tracé du prochain Mondial aura été dessiné par Adrie van der Poel, le père de Mathieu, qui n'est autre que le grand favori de ce Mondial avec Wout van Aert.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, le tracé définitif du circuit n'a d'ailleurs toujours pas été officialisé, les organisateurs locaux attendant le dernier moment et les dernières prévisions météo pour faire d'éventuels ajustements à quelques heures de la compétition, du 3 au 5 février prochain, à Hoogerheide, la ville natale du père Van der Poel. 

C'est une déclaration de Van der Poel Senior à Omroep Brabant qui a mis le feu aux poudres et choqué  les supporters et fans de Wout van aert, "le parcours sera assez lourd, mais cela ne doit pas se transformer en course à pied", la course à pied étant comme chacun le sait un des points forts de Wout van Aert.

Il n'en a pas fallu plus pour que certains soupçonnent Van der Poel de vouloir avantager son fils. Adrie van der Poel n'a pas manqué de rappeler aux sceptiques que c'est lui qui avait tracé le parcours de l'édition 2017 des mondiaux à Bieles au Luxembourg et que c'est Wout van Aert qui était devenu champion du Monde.  A l'époque avant le départ, c'est Niels Albert, le coach de Wout qui s'était insurgé...

Adrie van der Poel botte en touche et assure que "les qualités de Mathieu ne seront pas prises en compte pour (dessiner) ce circuit."

Dont acte.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top