L'Allemagne sort l'Angleterre dans un quart de final de Coupe du monde explosif et renversant

Sports | Dans le premier quart de finale de la journée mercredi à Bhubaneswar, l'Allemagne a renversé l'Angleterre (2-2, 4-3 s-o) dans un match au scenario fou. Les Allemands, issus du groupe de la Belgique, affronteront l'Australie vendredi pour une place en finale de la Coupe du monde de hockey.

De Belga

Partager cet article

Après un début de rencontre brouillon, l'Angleterre a ouvert la marque sur un dribble aérien de Stuart Rushmere ponctué par Zachary Wallace (1-0, 12e). Déjà auteur d'un très bon début de Coupe du monde, le portier anglais Oliver Payne a continué à faire des merveilles, repoussant plusieurs tirs des 'Honamas' avant la pause.

Au retour des vestiaires, les Anglais ont creusé l'écart sur un shot de Liam Ansell sur pc (2-0, 33e). De plus en plus nerveux, en témoigne le comportement plus que limite de Christopher Rühr, les Allemands ont longtemps perdu le fil de leur jeu.

Mais les Anglais, qui restaient sur trois demi-finales de rang, ont été renversés en l'espace de trois minutes. Avec deux joueurs supplémentaires après une carte verte anglaise et la sortie de leur gardien, les Allemands ont parfaitement mis à profit leur supériorité numérique. Malgré un stroke manqué par Rühr, ils ont marqué à deux reprises grâce aux frères Mats (2-1, 57e) et Tom Grambusch (2-2, 58e), sur stroke.

Peut-être abasourdis par ce retour inattendu, les Anglais n'ont pas renversé ce momentum lors des shoot-outs, s'inclinant 4-3 après les tentatives manquées de Goodfield et Ansell.

L'autre demie mettra aux prises la Belgique au vainqueur du duel entre les Pays-Bas et la Corée du Sud.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top