Alex Hendrickx prône une adaptation des règles sur pc : "Il faut protéger les sleepers"

Sports | Alexander Hendrickx, sleeper désigné des Red Lions, a dû mettre un terme à sa Coupe du monde en raison d'une blessure encourue vendredi dernier face au Japon lors du dernier match de la phase de groupes. Heurté par le premier sorteur adverse, il est blessé au ligament interne du genou droit et restera sur la touche pendant six à huit semaines. Le défenseur belge aimerait voir le règlement évoluer afin de protéger les sleepers.

De Belga

Partager cet article

"Je trouve qu'il faut changer cette règle, c'est tout simplement dangereux. Nous sommes en plein mouvement, sur une jambe, et on ne voit pas l'adversaire venir. Le premier sorteur japonais a voulu prendre la balle mais il ne s'arrête pas et me rentre dedans", a expliqué Hendrickx depuis l'hôtel de la délégation belge, mercredi à Bhubaneswar, en Inde.

"Si un joueur fait ça sur le terrain, il doit recevoir une carte jaune. Et si c'est dans les 25 mètres, c'est pc. Pourquoi n'est-ce pas la même chose sur pc?", s'est encore interrogé le Belge de 29 ans.

D'autant plus que ce n'est pas la première fois que l'Anversois en est la victime. "Aux Jeux à Tokyo, le premier sorteur allemand glisse avec ses deux pieds en avant. Si je ne saute pas, je peux aussi me blesser. On protège les premiers sorteurs mais il faut faire pareil avec les sleepers", a ponctué celui qui a assisté depuis les tribunes, entouré de sa famille, à la victoire de ses équipiers face à la Nouvelle-Zélande (2-0) en quarts de finale.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top