La mortalité des enfants de moins d'un an au plus bas depuis 20 ans

Info | En 2020, le nombre d'enfants qui sont décédés durant la première année de leur vie était à son niveau le plus bas depuis 20 ans, ressort-il de chiffres de l'office statistique Statbel publiés mardi. Au total, 862 enfants n'ont pas soufflé leur première bougie en 2020.

De Belga

Partager cet article

Dans le détail, en 2020, le décès de 368 enfants de moins d'un an a été recensé, ce qui représente une diminution de 14% par rapport à 2019 et de 34,3% par rapport à l'année 2000. Il y a aussi eu 494 bébés morts-nés, soit 82 de moins qu'en 2019.

À titre de comparaison, au cours des 20 dernières années, 2009 et 2010 se distinguent comme les plus endeuillées en termes de mortalité infantile avec respectivement 1.111 et 1.112 décès foeto-infantiles.

Pour 2020, la diminution continue d'être observée "même si l'on tient compte de l'évolution du nombre de naissances", souligne Statbel. "Le taux de mortalité infantile s'élevait à 3,2 pour mille naissances vivantes en 2020, contre 4,8 pour mille en 2000."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top