Fabio Jakobsen remercie Remco Evenepoel et son train: "Je n'aurais pas pu gagner sans eux"

Cyclisme | Le Néerlandais Fabio Jakobsen (Soudal-Quick Step) a décroché sa première victoire de la saison en remportant la 2e étape du Tour de San Juan (2.Pro) lundi en Argentine.

De Belga

Partager cet article

Après sa victoire, le champion d'Europe a remercié ses équipiers Remco Evenepoel, Yves Lampaert et le Danois Michael Morkov qui ont mené son train pour le sprint. "C'est peut-être un des trains les plus rapides que j'ai jamais eus avec Remco, Yves et Michael. Je suis fier d'eux et je n'aurais pas pu gagner sans eux", a reconnu Jakobsen au micro des organisateurs.

Le Néerlandais débloque ainsi son compteur lors de son 2e jour de course alors qu'il n'avait pas su participer au sprint de la 1re étape dimanche. "Le final de dimanche était très dangereux. Après l'étape, j'ai parlé avec les organisateurs qui m'ont promis que les cinq kilomètres seraient plus sûrs aujourd'hui (lundi, ndlr.) et ils ont réussi. C'est agréable de courir de cette manière à San Juan."

Pour s'imposer, Jakobsen a aussi dû gérer la chaleur avec des températures au-dessus des 35 degrés. "Je ne suis pas le meilleur avec la chaleur mais je sais la gérer. Il faisait très chaud mais il faut faire avec. Nous avons bu un litre et demi par heure", a conclu le champion d'Europe.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top