Bennett ravi de retrouver son meilleur niveau: "C'est fantastique de gagner de la sorte"

Cyclisme | Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) a débuté sa saison par une victoire dans l'étape d'ouverture du Tour de San Juan (Arg/Pro Series).

De Belga

Partager cet article

L'Irlandais avait connu une année 2023 compliquée, avec seulement trois victoires, Eschborn-Francfort en mai et deux étapes de la Vuelta en août. Il commence fort la nouvelle saison. "La saison passée, je n'ai pas roulé à mon meilleur niveau", a reconnu le coureur de Bora-Hansgrohe. "J'ai travaillé dur pendant l'intersaison. Tout comme mes équipiers. C'est fantastique de pouvoir commencer ma saison avec une victoire. Je redeviens moi-même, avec directement une bonne note."

Les conditions de la première étape à San Juan ont été délicates: chaleur sur la route et final très chaotique. "Sur les ascensions, hors du vent, il faisait chaud. Mais sinon, à cette heure tardive (la course s'achève en début de soirée heure locale, ndlr), il fait plus frais. Il ne faisait pas si chaud. Je remercie mes équipiers pour leur travail, ils m'ont parfaitement placé."

Le Danois Michael Morkov a pris la deuxième place. Le coureur de Soudal-Quick Step a sprinté à la place du Néerlandais Fabio Jakobsen, qui, avec Remco Evenepoel, s'était retrouvé du mauvais côté de la route sur un carrefour dangereux juste avant le dernier kilomètre.

"A 1.500m de la ligne, nous avons dû aller à droite, et là nous avons perdu Fabio. Nous avons donc dû changer de plan", a expliqué Morkov. L'habituel poisson-pilote du champion d'Europe a cette fois joué sa carte, et a frôlé la victoire. "Ce n'était pas mon intention de faire le sprint aujourd'hui. Cela ne s'est pas passé parfaitement pour nous, mais nous pouvons en tirer des leçons. Nous sommes motivés pour gagner dans les prochains jours."

Jakobsen a fini 58e et Evenepoel 81e. Tous deux se sont vu attribuer le même temps que le vainqueur.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top