Denver et Memphis, les deux premiers à l'Ouest, trébuchent, les Lakers remontent 25 points

Basket | Denver, leader de la conférence Ouest, s'est incliné 99-101 face à Oklahoma City, dimanche, dans le championnat nord-américain de basket (NBA).

De Belga

Partager cet article

Les Nuggets étaient privés de Nikola Jokic, touché aux ischios, et de Michael Porter Jr. Jamal Murray (26 points) a tenté de pallier ces absences, mais un panier de Shai Gilgeous-Alexander (34 points) à 9 secondes de la fin a offert la victoire au Thunder.

Denver, qui restait sur neuf succès d'affilée, garde la tête de la conférence avec 33 victoires et 14 défaites.

Memphis (31 victoires, 15 défaites), deuxième, n'en a pas profité pour se rapprocher. Les Grizzlies ont perdu 112-110 à Phoenix (7e, 24 victoires, 24 défaites).

Pour son retour après 15 jours d'absence afin de soigner sa hanche, Chris Paul a porté les Suns en début de match, inscrivant 15 de ses 22 points dans le premier quart-temps. Phoenix a compté jusqu'à 29 points d'avance (72-43) dans le troisième quart-temps avant de risquer de tout gâcher.

Scenario fou aussi à Portland, où les Lakers étaient menés de 25 points à la pause (71-46) avant de renverser la situation et s'imposer 112-121. LeBron James (37 points, 11 rebonds) a joué un grand rôle dans la remontée californienne, bien aidé par Thomas Bryant (31 points, 14 rebonds). Les Lakers (22 points, 25 défaites) occupent la 12e position, juste devant Portland (21 victoires, 25 défaites).

Brooklyn a également dû passer par une remontée spectaculaire pour l'emporter 116-120 à Golden State. Les Nets étaient menés de 13 points à 7 minutes de la fin, grâce notamment à un Kyrie Irving (38 points) des grands soirs. Stephen Curry a mis 26 points pour les Warriors.

Brooklyn (29 victoires, 17 défaites) partage la troisième position à l'Est avec Milwaukee. Golden State (23 victoires, 24 défaites) pointe en 10e position à l'Ouest.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top