Sebastien Ogier en tête à mi-journée vendredi, Thierry Neuville revient à la 2e place

Sports | Quatrième après les deux premières spéciales la veille, Thierry Neuville (Hyundai i 20) est revenu à la 2e place du Rallye de Monte-Carlo à mi-journée vendredi, épreuve d'ouverture du championnat du monde WRC.

De Belga

Partager cet article

A l'issue de la première boucle de trois spéciales vendredi, le pilote germanophone était à 32.7 secondes du Français Sebastien Ogier (Toyota Yaris) autoritaire leader depuis le départ et après cinq des 18 spéciales au programme jusqu'au dimanche.

"Ce n'est pas très amusant, les pneus sont vraiment à la limite et ils ont commencé à surchauffer après 2km dans la spéciale. J'essaie juste de suivre et la route et gérer les points de freinage", a commenté malgré tout Thierry Neuville après l'ES5.

Le Gallois Elfyn Evans, victime d'une crevaison, a reculé au classement et est désormais en 5e position à 54.7 du Français, derrière aussi le Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota Yaris), tenant du titre, 3e à 34.5 et l'Estonien Ott Tanak (Ford Puma), 4e à 40.2 d'Ogier.

Victime d'un problème de direction assistée dans l'ES5, Pierre-Louis Loubet (Ford Puma) a perdu plus d'une minute 30. Le pilote français a comme copilote Nicolas Gilsoul. Le Hutois effectue son retour en WRC après avoir longtemps guidé Thierry Neuville en championnat du monde. Le duo pointe en 9e position à 2:31 d'Ogier.

La même boucle de trois spéciales est au programme vendredi après-midi avec Roure/Roubion/Beuil (18,33 km), Puget-Théniers/Saint-Antonin (19,79 km) et Briançonnet/Entrevaux (14,55 km).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top