Yérime Sylla content de la réaction de ses joueurs: "Nous avons gagné la seconde période"

Sports | La Belgique s'est inclinée 33-28 face à l'Egypte, l'un des outsiders du tournoi, jeudi, lors du premier match du Tour principal du Mondial de handball. Le sélectionneur des Red Wolves Yérime Sylla était satisfait de la seconde période de ses joueurs.

De Belga

Partager cet article

"L'Egypte a réalisé une très bonne première période, tandis que nous n'y étions pas", a expliqué Sylla en conférence de presse d'après-match. "A la pause, j'ai parlé à l'équipe pour rectifier le tir et, en seconde mi-temps, nous avons été meilleurs, nous l'avons d'ailleurs gagnée (11-13, ndlr). En première période (conclue 22-15, ndlr), nous avons pris le double de goals qu'en seconde période, la preuve est là."

Les Red Wolves rencontreront samedi la Croatie. "Les Croates, on les connait bien pour les avoir joués il y a peu. Ils n'ont gagné que de trois goals chez nous (27-30, ndlr). Si on oublie notre première mi-temps lors de ce match et que l'on se rappelle uniquement la seconde nous avons toutes nos chances", a résumé Sylla.

Raphaël Kotters, auteur de trois buts, soulignait que les Belges ont "montré deux visages" durant le match. "Nous avons montré trop de respect pour l'adversaire en première mi-temps, tandis qu'en seconde, nous avons mieux défendu et été plus agressifs à tous les niveaux."

Une analyse partagée par l'entraîneur espagnol de l'Egypte, Roberto Garcia Parrondo. "Après une bonne première période, que nous avons dominée de bout en bout, il avait été demandé à l'équipe de continuer sur ce rythme mais ce ne s'est pas passé comme cela... La seconde mi-temps n'était pas bonne", a confié Garcia Parrondo.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top