Boston dicte sa loi à La Nouvelle-Orléans, la passe de 8 pour Memphis

Basket | Boston, leader à l'Est, a pris la mesure 125-114 de La Nouvelle-Orléans, troisième à l'Ouest, mercredi, dans le choc de la soirée en NBA, le championnat nord-américain de basket.

De Belga

Partager cet article

Avec respectivement 41 et 31 points au compteur, Jaylen Brown et Jayson Tatum ont, comme souvent, joué un grand rôle dans le succès - le quatrième consécutif - des Celtics. C'est la 19e fois de leur carrière que les deux joueurs dépassent ensemble les 30 points. Sans Zion Williamson, les Pelicans se sont appuyés sur CJ McCollum (38 points).

Boston signe une 30e victoire, pour 12 défaites, et garde le meilleur bilan de la ligue. La Nouvelle-Orléans concède une 17e défaite, pour 25 victoires, et reste derrière le duo de tête composé de Denver et Memphis, tous deux présentant un bilan de 28 victoires pour 13 défaites.

Memphis a confirmé son statut d'équipe en forme avec un 8e succès de rang. La victime se nomme cette fois San Antonio (135-129). Pour son retour après deux matchs, Ja Morant a inscrit 38 points.

Denver a disposé de Phoenix 126-97. Les Nuggets ont pris le large en première mi-temps (70-54) et ont pu laisser Nikola Jokic au repos durant tout le dernier quart. Malgré cela, le Serbe a frôlé un nouveau triple-double (21 points, 18 rebonds, 9 passes).

Troisième à l'Est (27 victoires, 14 défaites), Milwaukee s'est imposé 105-114 à Atlanta. Giannis Antetokounmpo s'est limité à inscrire 7 points, laissant le premier rôle à Jrue Holiday (27 points), mais a tout de même terminé avec 18 rebonds et 10 passes.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top