Le pape pleure en public en évoquant l'Ukraine "martyrisée"

Info | Le pape François n'a pas pu réprimer ses larmes en évoquant la guerre dans l'Ukraine "martyrisée", lors d'une cérémonie en public jeudi après-midi dans le centre de Rome.

De Belga

Partager cet article

A l'occasion de la traditionnelle cérémonie d'hommage à la Vierge Marie au cours de la fête de l'Immaculée Conception, un jour férié en Italie, le pape s'est rendu en milieu d'après-midi près de la place d'Espagne devant la statue de la Vierge installée au sommet d'une colonne.

"Ô Vierge Immaculée, j'aurais voulu t'apporter aujourd'hui le remerciement du peuple ukrainien...", a-t-il déclaré, lisant son discours debout, avant de s'interrompre, brisé par l'émotion.

Le corps agité de soubresauts, le pape en larmes est ensuite resté silencieux de longues secondes, puis la foule présente l'a chaleureusement applaudi.

Il a alors repris le fil de son discours, prenant appui sur le bras de son fauteuil mais restant debout : "...du peuple ukrainien pour la paix que nous demandons au Seigneur depuis quelque temps".

"Je dois en revanche te présenter encore", a-t-il poursuivi, la voix toujours altérée par l'émotion, "la supplique des enfants, des personnes âgées, des pères et des mères, des jeunes de cette terre martyrisée qui souffre tellement".

Déjà dans sa prière publique de l'Angélus à la mi-journée place Saint-Pierre, le pape avait évoqué "le désir universel de paix, en particulier pour l'Ukraine martyrisée qui souffre tellement".

Le pape plaide inlassablement pour la paix depuis le début, en février, de l'invasion russe, un sujet qu'il évoque régulièrement dans ses prises de parole.

Dans une interview publiée fin novembre par la revue jésuite américaine America, le pape avait ainsi dénoncé la "cruauté" à laquelle l'Ukraine est confrontée du fait de l'offensive russe.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top