Gros contrats signés pendant la visite de Xi Jinping en Arabie saoudite

Info | Des contrats chiffrés en milliards d'euros ont été signés jeudi entre la Chine et l'Arabie saoudite à Ryad, au deuxième jour de la visite du président chinois Xi Jinping dans cette monarchie pétrolière du Golfe.

De Belga

Partager cet article

Cette visite de trois jours a été critiquée par les Etats-Unis, partenaires traditionnels du royaume saoudien, qui a entrepris ces dernières années d'élargir ses relations économiques et politiques.

La série d'accords, au nombre d'une vingtaine, d'une valeur de plus de 110 milliards de riyals saoudiens (27,8 milliards d'euros) ont commencé à être signés dans la journée, selon les médias d'Etat saoudiens.

Arrivé mercredi à Ryad, le président chinois s'est entretenu avec le prince héritier et dirigeant de facto d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, au palais royal de Ryad.

"Je suis très heureux de visiter de nouveau l'Arabie saoudite après six ans", a déclaré Xi Jinping, à la tête de la deuxième économie mondiale, dans des propos relayés par la chaîne de télévision publique chinoise CCTV.

Selon lui, la Chine considère le royaume saoudien comme "une force importante dans un monde multipolaire" et "attache une grande importance au développement d'un partenariat stratégique global" avec ce pays.

Xi Jinping et le prince héritier ont assisté à la signature d'accords énergétiques sur l'hydrogène ainsi qu'à un autre visant à coordonner le programme saoudien de diversification économique avec l'initiative chinoise des "nouvelles routes de la soie", d'après l'agence saoudienne officielle SPA.

Les accords signés couvrent également un projet pétrochimique, le développement de logements et l'enseignement de la langue chinoise, a ajouté SPA.

Vendredi, le président chinois participera à deux sommets distincts, l'un avec les dirigeants des six Etats du Conseil de Coopération du Golfe riches en hydrocarbures (CCG-Arabie saoudite, Qatar, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman) et l'autre avec de nombreux dirigeants arabes dont ceux du CCG.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top