Luis de la Fuente succède à Luis Enrique à la tête de l'Espagne

Football | Dans la foulée de l'annonce du départ de Luis Enrique, la fédération espagnole de football (RFEF) a officialisé le nom de son successeur. Il s'agit de Luis de la Fuente, 61 ans, en charge des espoirs espagnols depuis juillet 2018. Cette double annonce survient deux jours après l'élimination de la Roja en huitièmes de finale du Mondial, battue aux tirs au but par le Maroc (0-0, 3-0 t.a.b.).

De Belga

Partager cet article

Après une carrière de joueur partagée entre le FC Séville et Bilbao, où il a remporté à deux reprises le championnat espagnol, Luis de la Fuente a débuté sa carrière d'entraîneur principal en 2011 au Deportivo Alavés, où son aventure n'aura duré que onze matchs.

Il a ensuite intégré la fédération espagnole, dirigeant les U19 avec lesquels il a remporté l'Euro U19 2015. Passé chez les espoirs en 2018, il a aussi décroché l'Euro U21 un an plus tard. En 2021, c'est aussi lui qui avait permis à l'Espagne de décrocher la médaille d'argent au tournoi des Jeux Olympiques de Tokyo, lors duquel la Roja a été battue par le Brésil en finale (2-1).

Une fois sa nomination ratifiée par le comité directionnel de la RFEF, il sera présenté à la presse espagnole lundi. Il fera ses débuts à la tête de l'Espagne en mars 2023 lors de duels qualificatifs pour l'Euro 2024 en Allemagne, contre la Norvège et l'Écosse.

Dans un contexte particulier en juin 2021, juste avant l'Euro, Luis de la Fuente a dirigé l'équipe A espagnole à une reprise. La Roja de Luis Enrique étant placée en isolement après le test positif au Covid-19 de Sergio Busquets, ce sont les espoirs, alors dirigés par de la Fuente, qui ont joué le match amical contre la Lituanie.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top