Le Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort jusqu'en 2025

Sports | Le Grand Prix des Pays-Bas de Formule 1 se tiendra sur le circuit de Zandvoort jusqu'en 2025, soit une prolongation de contrat de deux ans, ont annoncé les organisateurs de la catégorie reine du sport automobile jeudi matin.

De Belga

Partager cet article

"Nous très satisfaits de la situation actuelle mais cette décision n'a pas été facile à prendre. La hausse des coûts et l'incertitude économique sont des sources d'inquiétude, à l'instar de la concurrence des autres candidatures", a lancé Robert van Overdijk. Le directeur du Grand Prix a ensuite pointé deux facteurs décisifs : le soutien des entreprises et celui des fans.

Double champion du monde en titre, Max Verstappen, acteur principal de ce retour de la F1 aux Pays-Bas, a remporté les deux dernières éditions de la course devant des fans venus en nombre et souvent parés d'orange. Lors de l'édition 2023, prévue le 27 août et d'ores et déjà sold out, ils auront la chance de soutenir deux pilotes néerlandais, Nyck de Vries ayant été nommé pilote titulaire chez AlphaTauri la saison prochaine.

Zandvoort est revenu au programme en 2021 après 36 ans d'absence. Le tracé côtier, niché dans les dunes à l'ouest d'Amsterdam, a été le théâtre de 30 GP entre 1952 et 1985 et devait faire son retour en 2020 mais celui-ci a été reporté d'un an en raison de la pandémie de Covid-19. Son retour au calendrier a aussi été critiqué par des organisations écologiques, estimant que sa tenue menaçait le biotope local.

Tracé "old school", le circuit de Zandvoort est long de 4,259 km et 14 virages, dont deux (le N.3 et le N.14) sont particulièrement inclinés, ce qui fait sa spécificité.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top