Brian Riemer veut une équipe d'Anderlecht agressive, puissante et qui a confiance en elle

Jupiler Pro League | Cinq jours après l'annonce de son arrivée, Brian Riemer le nouvel entraîneur du RSC Anderlecht, s'est confié assez longuement mercredi sur les réseaux sociaux de son nouveau club. Il a évoqué sa vision du football qu'il veut voir appliquer.

De Belga

Partager cet article

"Je veux une équipe agressive, avec de l'énergie, de la vitesse et de la puissance. Je veux une équipe qui est impossible à briser, qui récupère vite le ballon, qui ne permet jamais à l'adversaire de prendre l'initiative." Le technicien danois veut aussi une équipe "qui donne toute son énergie à chaque match, qui affiche tout le talent dont nous disposons, qui n'a pas peur de commettre des erreurs", ajoute celui qui est déjà le 3e le troisième T1 à officier à l'ombre de Saint-Guidon cette saison après Felice Mazzu, remercié le 24 octobre, et Robin Veldman, désormais T2.

"Nous devons montrer que nous aimons jouer, que nous aimons divertir grâce à notre jeu et que nous sommes une équipe où les joueurs se battent les uns pour les autres, qui va récupérer vite le ballon. Cet opportunisme, cette liberté et cette confiance en soi, telle est l'équipe d'Anderlecht que je veux voir à l'œuvre."

Brian Riemer sera présenté officiellement jeudi midi au Lotto Park. Adjoint de Thomas Frank depuis cinq ans à Brentford, d'abord en Championship puis à partir de juillet 2021 en Premier League, Riemer aborde à 44 ans un nouveau chapitre de sa carrière d'entraîneur. Pas le plus simple a priori compte tenu des difficultés actuelles du club au record de 34 titres de champion de Belgique. Il n'occupe que la 11e place à la moitié de la saison régulière avec un bilan de 20 points.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top