La maladie de Louis van Gaal, motivation supplémentaire pour les Pays-Bas à la Coupe du monde

Football |

Les Pays-Bas font partie des huit meilleurs pays de la Coupe du monde. Ils le doivent notamment à leur tacticien, Louis van Gaal. Avec son histoire personnelle, le sélectionneur national veille à ce que les Néerlandais se battent en bloc.

De Pickx

Partager cet article

En huitième de finale, les Pays-Bas ont réussi à se débarrasser des États-Unis. Grâce à leur victoire 3-1, les Néerlandais affrontent ce vendredi l’Argentine en quart de finale. Bien que les Argentins aient une équipe plus forte sur le papier, avec notamment Lionel Messi, difficile de dégager un favori. Le sélectionneur national Louis Van Gaal a bien compris que rien n'est impossible. "Nous avons définitivement une chance de remporter le titre mondial. Je dis ça depuis une bonne année maintenant. Je ne dis pas que nous allons devenir champions du monde, mais que la chance est là", a déclaré l'Amstellodamois.

« Y croire »

Cette mentalité est née de l'histoire personnelle de Van Gaal. En effet, cela fait deux ans jour pour jour que le coach de 71 ans s'est vu diagnostiquer un cancer de la prostate et a dû subir 25 séances de radiations de quatre minutes chacune. Les tests ont heureusement montré qu'il n'y avait plus de métastases. Cela fait maintenant un an qu'il ne prend plus de médicaments, ni de cures d'hormones, ni rien d'autre. La maladie est toujours dans son corps, mais elle est supprimée. "Vous devez gérer cela comme vous gérez un onze", a déclaré l'entraîneur national plus tôt à ce sujet.

C'est une partie de l'histoire de la Coupe du monde néerlandaise qui a été quelque peu sous-estimée. En effet, Van Gaal utilise les mêmes mots pour ses joueurs que ceux que lui ont dit ses médecins. "Nous pouvons arriver à une fin. Mais il faut y croire", ont-ils déclaré. Cette métaphore s'est également nichée dans l'esprit des joueurs, se traduisant par une combativité accrue lors de cette Coupe du monde. Ils sont convaincus qu'ils peuvent repousser leurs limites et gagner contre n'importe quel adversaire, même si certains pays ont plus de qualités individuelles.

Revanche à prendre 

Son histoire, quant à elle, a créé un lien humain entre Van Gaal et ses joueurs. "Notre entraîneur est une personne forte avec un grand caractère. L'équipe a beaucoup de respect pour lui, pour le fait que, malgré sa maladie, il s'engage autant pour les Oranje. Nous jouons pour lui", a révélé Memphis Depay après la victoire en huitième de finale contre les Etats-Unis.

La prochaine étape sera l'Argentine. Van Gaal et les Pays-Bas chercheront à prendre leur revanche. En 2014, les deux pays se sont affrontés en demi-finale de la Coupe du monde. Le rêve s'était alors brisé après une défaite aux tirs au but pour les Néerlandais. "Nous avons encore un compte à régler", a prévenu La Tulipe de Fer.

Suivez la Coupe du monde 2022 du 20 novembre au 18 décembre sur les chaînes de la RTBF (La Une et Tipik), disponibles dans l'offre de base de Pickx. L'application Pickx vous permettra aussi de profiter de tous les matchs avec la vidéo interactive. Retrouvez également tout l'actu sur le Mondial sur Pickx.be.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres de la Coupe du monde tout comme en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et en Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Toujours plus d'actualité sur le Mondial ?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top