Cristiano Ronaldo ne fait plus l’unanimité au Portugal

Football | Cristiano Ronaldo, le capitaine du Portugal, devrait être titulaire contre la Suisse ce mardi à 20h. Pourtant, au pays, on s’agace de plus en plus du joueur de 37 ans et nombreux sont ceux qui voudraient le voir sur le banc.

De Pickx

Partager cet article

70%. Ce n’est pas le taux de conversion de tirs cadrés en but de Cristiano Ronaldo, son temps de jeu ou le taux de victoire du Portugal quand il joue. 70%, c’est la quantité de Portugais qui ne veulent pas voir le joueur-demandeur d’emploi titulaire ce mardi contre la Suisse. Malgré toute son aura et la force mentale qu’il peut donner à son équipe, Ronaldo devrait faire un tour sur le banc pour une majorité de Portugais.

Il faut dire que CR7 n’a pas vraiment réalisé un premier tour d’anthologie avec un but sur pénalty, une tentative de s’accaparer celui de Bruno Fernandes contre l’Uruguay et des performances globales en-deçà de ce qu’on a connu par le passé. Dans l’opinion public, c’est donc peut-être le début de la fin pour lui.

Perte de vitesse

Encore auteur de 4 buts lors de la phase de poules en 2018 dont un incroyable triplé contre l’Espagne, Cristiano Ronaldo est en forte perte de vitesse lors de cette édition. Etonnant ? Quatre années se sont écoulées sans compter que le joueur vivait une saison très compliquée avec Manchester United avec un temps de jeu limité et une rupture de contrat inéluctable vu ses dernières déclarations. Des ingrédients qui font comprendre que CR7 n’est plus aussi fort qu’avant, tout simplement.

Dans tout ce qui faisait sa force autrefois, Ronaldo semble maintenant moins bon voire carrément dépassé par moment. Qu’il s’agisse des duels, des passes ou de la finition, CR7 a perdu de sa superbe et cela pèse évidemment sur le jeu du Portugal. Le seul élément où il apparait encore au top, c’est sur le mental. Mais cela risque d’être peu pour aller au bout.

Le Portugal meilleur sans lui ?

Le quotidien A Bola a récemment réalisé un sondage pour savoir si Cristiano Ronaldo devait être titulaire contre la Suisse en huitièmes de finale. 70% des sondés (dont on ignore le nombre) ont répondu par la négative. C’est un cap important dans la carrière de l’ancien multiple Ballon d’Or qui, jusque-là, faisait l’unanimité au pays.

A 37 ans, il est peut-être temps, quand bien même nous sommes en plein mondial, de penser à l’après CR7. Sans lui au coup d’envoi contre la Suisse, le Portugal sera peut-être même meilleur car Ronaldo est du genre à prendre beaucoup, beaucoup de place sur le terrain, parfois au détriment de ses équipiers. S’il se montrait décisif, cela pourrait passer, mais quand ce n’est pas le cas…

Ronaldo doit parvenir à faire évoluer son jeu. Ce ne doit plus être le Portugal pour Ronaldo mais Ronaldo pour le Portugal. On avait déjà pu voir les prémices d’un tel changement il y a quelques mois mais dans ce mondial CR7 a cherché à nouveau à être au cœur du jeu lusitanien. Ce sera peut-être l’une des clefs du match contre la Suisse.

Suivez la Coupe du monde 2022 du 20 novembre au 18 décembre sur les chaînes de la RTBF (La Une et Tipik), disponibles dans l'offre de base de Pickx. L'application Pickx vous permettra aussi de profiter de tous les matchs avec la vidéo interactive. Retrouvez également tout l'actu sur le Mondial sur Pickx.be.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres de la Coupe du monde tout comme en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et en Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Toujours plus d'actualité sur le Mondial ?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top