Dominique Lapierre, auteur de "La cité de la joie" est décédé, annonce sa veuve

Info | Dominique Lapierre, écrivain français passionné par l'Inde et qui a vendu quelque 50 millions d'exemplaires avec son "frère de plume" américain Larry Collins est décédé à 91 ans sur la Côte d'Azur, a annoncé sa veuve dimanche à la presse locale.

De Belga

Partager cet article

"À 91 ans, il est mort de vieillesse", a expliqué Dominique Conchon-Lapierre dans le quotidien régional Var-Matin, confiant dans cet entretien être "en paix et sereine depuis que Dominique ne souffre plus".

Autant philanthrope qu'écrivain à succès, il avait vendu, avec son "frère de plume" Larry Collins, quelque 50 millions d'exemplaires de leurs six romans, dont "Paris brûle-t-il?", traduit en quarante langues.

C'est ainsi qu'après avoir écrit, seul, "La cité de la joie" (1985), sur un bidonville de Calcutta, il donna une bonne part de ses droits d'auteurs aux personnes dans la misère qui l'avaient inspiré. Le roman s'est au total vendu à des millions d'exemplaires et fit l'objet d'un film, réalisé par Roland Joffé, en 1992.

Après "Paris brûle-t-il?", il avait poursuivi sa fructueuse collaboration avec Collins: "Où tu porteras mon deuil" (1968, sur le torero El Cordobes), "Ô Jérusalem" (1972), "Cette nuit la liberté" (1975, sur l'indépendance de l'Inde), "Le cinquième cavalier" (1980, fiction autour d'une bombe atomique) et le thriller "New York brûle-t-il?" (2004).

Lapierre a aussi co-écrit, avec l'Espagnol Javier Moro, "Il était minuit cinq à Bhopal" (2001) et, avec Jean-Pierre Pedrazzini, "Il était une fois l'URSS" (2005).

Né le 30 juillet 1931 à Châtelaillon (dans le département français de la Charente-Maritime), il fut également journaliste à Paris-Match.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top