Il était une fois un Diable : Derrick Tshimanga

Football | En cette année 2022, Pickx vous propose une nouvelle série consacrée aux Diables Rouges qui n’ont pas vraiment marqué l’Histoire. Internationaux le temps d’une poignée de sélections, ils figurent tout de même dans le grand livre de notre équipe nationale. Focus cette fois-ci sur Derrick Tshimanga.

De Pickx

Partager cet article

On peut avoir le nom du plus célèbre policier allemand et être devenu international d’une manière un peu frauduleuse. Oui, oui, c’est possible avec Derrick Tshimanga. Non pas que le joueur était dénué de qualités, loin de là, mais les circonstances de son unique sélection chez les Diables Rouges font un peu penser à un arrangement entre amis comme le football belge en raffole.

Car si Derrick Tshimanga devient international belge en août 2011 tout en étant simplement un joueur de Lokeren, il le doit à un homme : Georges Leekens. Long Couteau a permis au joueur de flanc d’obtenir sa première cap un peu in-extrémis, ce qui servira plus tard au joueur et à son club.

Cadre de Lokeren

C’est en 2005 que Tshimanga débarque à Lokeren, à l’âge de 17 ans. Il fait ses débuts en équipe première en 2008 et lors de la saison 2010-2011 il en devient un titulaire indiscutable. Cadre de l’équipe, ses performances commencent à attirer les regards de clubs plus huppés. Car outre ses 28 matchs sur la saison, il facture également 3 buts et 2 assists. Le flanc gauche sait se montrer décisif.

C’est pour cette raison, pense-t-on à l’époque, que Georges Leekens fait appel à lui en août 2011 à l’occasion d’un match amical en Slovénie. Nacer Chadli est out et le sélectionneur national doit faire appel à un remplaçant de dernière minute : ce sera Tshimanga, joueur qu’il a bien connu puisque Leekens fut coach de Lokeren entre 2007 et 2009 et a donc lancé le joueur en équipe première.

Une dette à rembourser

A l’époque, l’appel de Tshimanga surprenait un peu, sans plus. Monté au jeu à la 86e en remplacement d’El-Ghanassi, l’ailier honorait donc sa seule et unique cap. Ce n’est que bien plus tard qu’on apprendra les vraies raisons de cette sélection dans le groupe des Diables Rouges, à l’occasion de l’opération ‘Mains Propres’.

L’agent Dejan Velkovic, qui s’occupait des intérêts de Georges Leekens à l’époque, a raconté que si le sélectionneur national avait fait appel à Tshimanga c’était uniquement dans le but de faire grimper sa valeur marchande pour permettre à Lokeren de le vendre plus cher. Chose faite en janvier 2012 puisqu’il partira à Genk contre un peu plus de 2 millions d’euros. Leekens avait en effet une dette envers le président de Lokeren. Une manière de le rembourser.

Fan de notre série ? Retrouvez l’histoire de Michel De Groote.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top