Dix-huit arrestations administratives à Bruxelles après le match victorieux du Maroc

Info | La police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles a procédé à 18 arrestations administratives pour trouble de l'ordre public à la suite de la victoire du Maroc contre le Canada, a indiqué Ilse Van de keere, porte-parole de la police bruxelloise. Des centaines de personnes sont descendues dans les rues de Bruxelles pour fêter la qualification historique du Maroc en huitièmes de finale de la Coupe du Monde au Qatar.

De Belga

Partager cet article

Le boulevard Lemonnier et le centre de Bruxelles ont vu défiler jeudi soir de nombreux fêtards. La police était présente en nombre depuis la Bourse jusqu'à la fin de ce boulevard, près de la gare du Midi. En raison de l'affluence, le boulevard du Midi et le tunnel Porte de Hal ont été fermés à la circulation aux alentours de 19h00.

Après le match, de nombreux supporters marocains ont célébré la victoire en brandissant des drapeaux et en tirant des feux d'artifice. Quelques fusées d'artifices ont été lancées sur des policiers présents, qui ont riposté en aspergeant de gaz lacrymogènes.

Dans le quartier des Étangs noirs à Molenbeek et sur la place du Pavillon à Schaerbeek, de nombreux supporters se sont également rassemblés. A Schaerbeek, un groupe d'une cinquantaine de personnes a provoqué du grabuge, nécessitant l'intervention de la police.

A Anvers, des émeutes ont eu lieu dans plusieurs quartiers. La police locale a procédé à 35 arrestations administratives. Trois agents ont été blessés.

Aux Pays-Bas, des échauffourées ont aussi eu lieu après le match à Rotterdam menant à cinq arrestations. Quatre l'étaient pour des feux d'artifice et une pour trouble à l'ordre public.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top