La légende Pelé hospitalisée, son entourage se veut rassurant

Football | Le Brésilien Pelé, légende vivante du football atteint d'un cancer, a été hospitalisé pour "réévaluer son traitement par chimiothérapie", a annoncé l'hôpital de Sao Paulo où le triple champion du monde a été admis, deux de ses filles se voulant rassurantes.

De Belga

Partager cet article

Pelé, 82 ans, "a été hospitalisé pour une réévaluation du traitement par chimiothérapie suivi après la détection d'une tumeur au côlon en septembre 2021", a expliqué mercredi l'hôpital Albert Einstein dans son bulletin médical. "Après avoir été examiné, il a été amené dans une chambre normale, en l'absence de toute nécessité de soins intensifs."

"Mon père est hospitalisé pour réguler les doses de ses médicaments", avait déclaré plus tôt sur Instagram Kelly Nascimento.

Une autre fille de Pelé, Flavia Nascimento, s'est aussi voulue rassurante. "Il règne une certaine confusion parce que mon père est allé à l'hôpital faire des examens. Je suis désolée que des médias mal intentionnés évoquent des faits inexistants, des choses dont nous n'avons pas connaissance", a-t-elle déploré dans une vidéo sur Instagram.

"Il est effectivement en train de faire des examens, comme d'habitude, pour suivre l'évolution de son cancer. Il faut continuer à lui envoyer les bonnes énergies de la Coupe du monde, c'est de ça dont il a besoin".

L'ancien numéro 10 se rend régulièrement à l'hôpital pour subir des séances de chimiothérapie depuis la détection d'une tumeur du côlon en août 2021.

Le 23 octobre, Pelé, de son vrai nom Edson Arantes do Nascimento, s'est dit "heureux" de fêter ses 82 ans "avec la santé", dans une vidéo publiée sur Instagram. Jeudi, sur le même réseau social, Pelé a demandé aux joueurs de la Seleçao de "ramener le trophée à la maison", le jour du premier match du Brésil lors du Mondial au Qatar, remporté 2-0 face à la Serbie.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top