Les Lakers face à un road-trip déterminant pour leur avenir ?

Basket |

Après une entame de saison catastrophique, les Lakers vont un peu mieux et semble avoir repris confiance face à des franchises plus abordables sur papier. Mais ce samedi, un gros morceau attend le Lakeshow avec les Bucks.

De Pickx

Partager cet article

Si les résultats ne suivent pas encore, il y a du mieux dans le jeu des Lakers qui affichent désormais un bilan de douze défaites pour huit succès. Mais il n’y a pas encore vraiment eu un match référence face à une équipe d’un plus gros calibre. Maintenant que LeBron James et Anthony Davis ont laissé leur bobo de côté, un vrai test fait face aux Lakers avec le Milwaukee de Giánnis Antetokoúnmpo.

Rotation trouvée

Quand Anthony Davis et LeBron James peuvent dérouler leur jeu, sans être tracassés par d’éventuelles blessures, cela va tout de suite mieux pour les "Purple & Gold". La dernière sortie en date le prouve avec LeBron James (31 points, 7 rebonds, 8 passes) et Anthony Davis (27 points, 12 rebonds, 3 contres) qui ont emmené leur équipe vers un beau succès face aux Blazers, diminués, 128-109.

Et derrière ces deux là, le jeune Austin Reaves se révèle de plus en plus, que ce soit au shoot ou en défense, alors que Lonnie Walker IV répond lui présent en attaque. Et longtemps ciblé par les critiques, Russell Westbrook a enfin trouvé sa place, celle de sixième homme, en sortie de banc. Thomas Bryant et Denis Schroder, de retour de blessure, font eux aussi du bien à Los Angeles. 

Du mouvement en approche ? 

Mais tout cela pourrait bientôt être chamboulé avec la date du 15 décembre qui approche, à partir de laquelle les free agents signés ou re-signés cet été peuvent être échangés. Russell Westbrook, qui fait ses preuves comme sixième homme, semble s’être offert un sursis avec 16.3 points, 4.9 rebonds et 7.9 passes de moyenne et pourrait bien rester jusque la fin de saison chez les Lakers. 

Ce n’est sans doute pas le cas de Patrick Beverley et Kendrick Nunn qui n’apportent pas ce que l’on peut espérer d’eux. Mais les dirigeants des "Purple & Gold", Rob Pelinka en tête, pourraient quelque peu temporiser, voir ce que le roster, sans blessure, peut donner. Les prochains matchs seront déterminants avec un road-trip assez costaud à l’Est face à Milwaukee, Washington, Cleveland, Toronto, Philadelphie et Detroit. Tout sera sans doute plus clair après ce voyage. Mais la direction a déjà décidé de couper Matt Ryan de son effectif et semble donc préparer quelque chose.

Le programme NBA du weekend sur Eleven Sports :

Samedi 3 décembre

Dimanche 4 décembre

Suivez le meilleur de la NBA tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Toujours plus d'actualité NBA ?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top