Remco Evenepoel remporte le Vélo d'Or devant Wout van Aert, Kopecky 2e chez les dames

Cyclisme | Remco Evenepoel a remporté le Vélo d'Or, trophée attribué par Vélo Magazine récompensant le meilleur cycliste de la saison. Le champion du monde a devancé Wout van Aert et le Slovène Tadej Pogacar. Chez les dames, Lotte Kopecky s'est classée deuxième derrière la Néerlandaise Annemiek van Vleuten.

De Belga

Partager cet article

Evenepoel, 22 ans, a réalisé une saison historique après avoir remporté son premier grand tour sur le Tour d'Espagne avant de remporter le titre de champion du monde chez les seniors à Wollongong en Australie. Il a également gagné Liège-Bastogne-Liège et la Clasica San Sebastian.

Troisième en 2020 et 2021, Van Aert, 28 ans, doit cette fois se contenter de la deuxième place. En 2022, le natif d'Herentals a également réalisé une saison exceptionnelle avec trois succès d'étape et le gain du maillot vert sur le Tour de France mais aussi deux étapes du Critérium du Dauphiné, une de Paris-Nice, le circuit Het Nieuwsbald et l'E3 Harelbeke.

Evenepoel devient le quatrième coureur belge à remporter le Vélo d'Or après Johan Museeuw (1996), Tom Boonen (2005) et Philippe Gilbert (2011).

Pour la première fois de son histoire, Vélo Magazine a également remis un Vélo d'Or féminin, remporté par la Néerlandaise Annemiek van Vleuten, lauréate du Tour d'Italie, du Tour de France et du Tour d'Espagne avant d'être sacrée championne du monde.

Lotte Kopecky termine elle deuxième derrière Van Vleuten. Kopecky, 26 ans, a réalisé une saison 2022 de haute volée sur tous les terrains. Sur la route, elle a remporté les Strade Bianche et le Tour des Flandres. Elle a également décroché la médaille d'argent sur la course en ligne des Mondiaux. Sur la piste, Kopecky a ajouté deux titres européens et deux titres mondiaux à son palmarès.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top