Will Still confirmé entraîneur principal de Reims, Samba Diawara le rejoint comme adjoint

Ligue 1 | Will Still a été confirmé comme entraîneur principal du Stade de Reims, où il assurait l'intérim depuis le 13 octobre. Le club de Ligue 1 l'a officialisé mercredi, annonçant également l'arrivée de Samba Diawara comme adjoint. L'ancien international malien quitte Anderlecht, où il avait commencé la saison comme T2 de Felice Mazzu.

De Belga

Partager cet article

Still, 30 ans, était revenu à Reims en début de saison, après un premier passage entre juillet et octobre 2021, pour être l'adjoint d'Oscar Garcia. Ce dernier a été remercié le 13 octobre alors que le club se trouvait à la 15e place du championnat avec une victoire en 10 journées.

Still a réussi ses débuts à la tête des Rouge et Blanc avec 2 victoires et 3 partages, permettant au club de remonter en 11e position.

Des performances qui ont convaincu la direction de le confirmer malgré le fait qu'il n'obtiendra le diplôme requis (la licence pro UEFA) qu'à l'été 2023. Le quotidien L'Equipe avait indiqué, le 16 novembre dernier, que les dirigeants étaient prêts à s'acquitter d'une amende de 25.000 euros par match, soit 575.000 euros au total jusqu'à la fin de la saison, pour le garder comme entraîneur principal.

Still avait déjà été l'entraîneur principal du Lierse pendant quelques semaines en 2017, en deuxième division, et du Beerschot entre janvier et juin 2021, ce qui avait fait de lui le plus jeune entraîneur de l'histoire de la première division belge.

Diawara, 44 ans, avait travaillé avec les jeunes de Saint-Trond (à l'époque où Will Still était analyste vidéo) et de l'Union Saint-Gilloise avant de devenir adjoint de Mazzu à Charleroi en janvier 2018. Il était resté chez les Zèbres jusqu'à l'été dernier avant de retrouver Mazzu l'été dernier à Anderlecht. Après le licenciement de Mazzu, il était devenu entraîneur adjoint des RSCA Futures.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top