Page pense qu'on reverra Bale sous le maillot gallois, le joueur "espère continuer"

Football | Le sélectionneur gallois Robert Page a indiqué mardi qu'il ne pensait pas que la défaite contre l'Angleterre (3-0), qui a éliminé le pays de Galles du Mondial 2022, marquerait la fin de la carrière internationale de Gareth Bale.

De Belga

Partager cet article

"Je ne pense pas que ce sera la dernière fois qu'on le verra sous le maillot gallois", a affirmé Page après la désillusion face à leur puissant voisin. Après une première période très décevante, et pas que de sa part, Bale, 33 ans, avait été remplacé à la pause par Brennan Johnson, en raison d'un pépin physique.

"Il avait mal aux ischios", a expliqué Page en conférence de presse après le match. "J'ai dû prendre une décision. Il voulait revenir mais je me suis dit que j'avais besoin de joueurs en pleine forme sur le terrain", a-t-il ajouté.

Bale a bien accepté cette décision, a-t-il assuré. "Il veut ce qu'il y a de meilleur pour l'équipe et il savait qu'il était à 70%. Il a fait tout donné en première période", a précisé le coach.

De son côté, l'ancien joueur du Real Madrid a aussi dit vouloir continuer en équipe nationale. "Je continuerai aussi longtemps que je le pourrai et tant qu'on aura besoin de moi", a dit Bale, qui "espère" encore être présent avec les Dragons lors des prochaines qualifications pour l'Euro 2024.

Après ce Mondial qatari, le joueur du Los Angeles FC retiendra surtout le retour des Galles en Coupe du monde après 64 ans d'absence. "Si quelqu'un nous avait dit il y a deux ans que nous allions jouer au Mondial, nous ne l'aurions pas cru. C'est decevant d'être dehors mais nous quittons ce vestiaire la tête haute", a ponctué le joueur de 33 ans.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top