Messi ou Lewandowski, qui emmènera son pays en huitième de finale au Qatar?

Football |

La troisième journée du groupe C sera scrutée puisque les quatre membres de cette poule peuvent encore se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. La Pologne et l’Argentine sont dans une position favorable, mais ces équipes ne pourront pas se louper dans leur affrontement au risque de voir l’Arabie saoudite ou le Mexique en profiter. 

De Pickx

Partager cet article

La victoire de l’Arabie saoudite sur l’Argentine lors de la première journée du groupe C a redistribué les cartes en vue de la qualification pour les huitièmes de finale de cette Coupe du monde. Avec quatre points, la Pologne est dans la position la plus favorable même si une défaite face à l’Argentine (3 pts), conjuguée à un succès de l’Arabie saoudite (3 pts) ou alors du Mexique (1 pt)  avec les chiffres, renverrait les Polonais chez eux. Messi n’est pas non plus à l’abri d'un retour précoce sur ses terres.

Messi esseulé ?

Ce sera donc malheur aux vaincus ce mercredi soir, surtout du côté de l’Argentine qui ne peut pas miser sur un partage, laissant alors son sort entre les mains des deux autres équipes du groupe. Après être passée à côté contre l’Arabie saoudite, il y a eu du mieux contre, il est vrai, un bien faible Mexique. "Et puis vous savez ce qui s'est passé. Le N°10 a marqué, ce qu'il fait le mieux…", a lâché le sélectionneur argentin Lionel Scaloni après la victoire 2-0.

C’est bien le problème, Messi semble bien seul du côté argentin en ce début de Coupe du monde. Il avait déjà marqué sur penalty lors du premier match avant de sortir son équipe d’un mauvais coup face au Mexique et de la guider vers le succès. Di Maria ? Fantomatique et surtout à cours de rythme alors que Lautaro Martinez semble se chercher avec le septuple Ballon d’Or. La solution pourrait venir de… Dybala. Le joueur de l’AS Rome est arrivé blessé au Qatar mais il pourrait enfin fouler la pelouse ce mardi.

Lewandowski libéré ?

Enfin, l’attaquant polonais du FC Barcelone a gouté à la joie de marquer en Coupe du monde. Resté muet il y a quatre ans en Russie, Robert Lewandowski a fait trembler les filets face à l’Arabie saoudite lors du deuxième match de groupe des Polonais. Il a donc du attendre sa 13e tentative au but dans la plus prestigieuse des compétitions pour enfin trouver la faille.

Et si cette réalisation avait enlevé de la pression des épaules de l’attaquant de 34 ans? Souvent pointé du doigt pour son absence dans les grands rendez-vous, il a l’occasion de faire taire ses détracteurs à l’occasion de ce match décisif même si la Pologne peut de son côté se contenter d’un partage. Mais partir avec cette mentalité offre bien souvent un avantage aux adversaires. Avec un buteur de la trempe de Robert Lewandowski et un gardien en forme comme l’est Wojciech Szczesny, il serait dommage pour la Pologne de déjà rentrer en Europe.

Suivez le dénouement du goupe C à la Coupe du monde 2022 avec, ce mercredi 30 novembre avec Mexique - Arabie saoudite à 20h sur La Une et Pologne - Argentine à la même heure sur Tipik. 

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres de la Coupe du monde tout comme en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et en Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Toujours plus d'actualité sur le Mondial ?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top