Audrey Costy et son compagnon Mounji : "Notre coeur a bondi lors du premier goal du Maroc"

Football | Clap deuxième pour “The Belgian Heartbeat” lors de cette Coupe du monde. À nouveau, le match face au Maroc fut rempli d'émotions pour les supporters des Diables Rouges, mais cette fois sans happy end à la clé.

De Pickx

Partager cet article

Alors que la Belgique avait l’occasion de valider son billet pour les huitièmes de finale contre le Maroc, elle a malheureusement dû s’incliner 2-0 au terme d’un match riche en émotions pour les supporters des Diables. Tout au long de la rencontre, Proximus a une nouvelle fois mesuré l’engouement des fans grâce à trois variables : la fréquence cardiaque (BPM), les mouvements (calories) et le bruit (décibels).

Sachant ce duel décisif pour la qualification, les supporters étaient très enthousiastes dès le début de la rencontre. Le premier quart d’heure, plutôt dominé par les Diables, a vu les fans brûler un total de 2.736 calories. Fait amusant, un premier pic dans les battements de cœur (96 BPM) a été observé lorsque Romelu Lukaku a commencé son échauffement.

Ascenseur émotionnel

Mais ce sont les Marocains qui sont à l’origine du moment le plus chargé en émotions de la partie. Dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, Hakim Ziyech donne des sueurs froides aux supporters en ouvrant le score. Heureusement pour nous, son goal est finalement annulé par le VAR pour une position de hors-jeu de Romain Saïss. Une décision qui provoque la folie des fans belges, puisqu’ils atteignent leur pic du match avec 98 BPM pour plus de 10.000 calories brûlées !

Ce fut aussi un temps fort pour nos ambassadeurs, en particulier l’influenceuse Audrey Costy et son compagnon marocain Mounji Idjouadiene. “Lors du premier goal du Maroc, on a bien vu que notre cœur avait bondi : j’ai eu un pic à 101 BPM tandis que Mounji à 94”, confie la jeune femme. “Des hauts scores mais qui indiquent pour l’un de la joie et l’autre de la déception ! Mais quel retournement de situation quand le goal a été annulé… Cris et deuxième pic assurés !”

Une tension continue

L’émotion fut particulièrement vive dans le Brabant wallon, où le cœur des supporters s’est emballé pour atteindre 121 BPM. Ce pic cardiaque sera le moment le plus fort du match. À partir de cet instant, la tension des Belges ne redescendra plus avant la fin de la rencontre. Entretemps, les Lions de l’Atlas scoreront à deux reprises, au grand malheur des supporters des Diables.

“Les deux goals du Maroc m’ont laissée pétrifiée… alors que Mounji était aux anges !”, continue Audrey Costy. Et de conclure : “Il n’y a pas à dire, ce match a fait monter nos BPM et notre stress ! Soutenir une équipe différente nous a fait vibrer cette après-midi. C'était un match rempli de rebondissements et une belle victoire pour le Maroc !”

Suivez la campagne The Belgian Heartbeat pendant les matchs des Diables Rouges sur Pickx, la plateforme de contenu live et à la demande de Proximus

Noémie Happart : "Le goal de Batshuayi m’a fait le plus vibrer" 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top