"Tant qu'il reste une chance, le Mexique essaiera", promet Tata Martino

Football | Le Mexique se retrouve dernier du groupe D de la Coupe du monde après avoir été battu 2-0 par l'Argentine samedi. Rien n'est toutefois perdu pour "El Tri". En effet, alors qu'il reste une journée dans le groupe C, la Pologne (4), l'Argentine, l'Arabie saoudite (3) et le Mexique (1) peuvent encore tous se qualifier.

De Belga

Partager cet article

"Nous avons fait une toute petite erreur et Messi a marqué. Ensuite, le deuxième but nous fait mal", a déclaré Tata Martino, le sélectionneur du Mexique. "Messi n'a besoin que de cinq minutes pour te faire mal, de 30 secondes, même. Tant qu'il nous reste une chance, on doit essayer. L'Arabie Saoudite devra gagner ce match et nous aussi. Ils devront marquer et nous aussi. Dans la vie et dans le foot, on doit être habitué à rebondir et à utiliser ses occasions. Mon équipe a encore des chances, même si c'est difficile. On a gardé la tête haute face à un immense opposant et je suis sûr qu'on donnera tout au prochain match. On a empêché l'Argentine d'avoir des occasions pendant une heure. On a joué comme ça parce qu'on a pensé que c'était la meilleure façon de contrer l'Argentine. On avait deux attaquants rapides, on voulait trouver des espaces avec ces ailiers qui entraient. On n'a sans doute pas réussi de la façon attendue et on a parfois raté les dernières passes. Messi a eu un espace quand il a marqué, parce qu'on a fait une erreur. Mais je ne crois pas qu'il ait eu beaucoup d'espaces pendant le match. On vit pour ça depuis un an et demi, je sais ce que les gens ressentent."

Mercredi, la troisième journée du groupe C verra s'opposer la Pologne et l'Argentine et le Mexique et l'Arabie saoudite.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top