Pourquoi Phil Foden ne joue-t-il pas avec l’Angleterre ?

Football | Impitoyable face à l’Iran, l’Angleterre n’a jamais réussi à trouver la faille contre les Etats-Unis et a dû se contenter d’un partage insipide. Outre-Manche, le choix de Gareth Southgate de se passer de Phil Foden agace passablement.

De Pickx

Partager cet article

Après leur démonstration contre l’Iran en ouverture, on pensait les Anglais capables d’enchaîner contre des Américains bien moins talentueux sur papier dans le groupe B. Il n’en fut rien. Dans une rencontre peu emballante, les deux équipes se sont quittées dos à dos (0-0). Un partage qui arrange finalement bien les Britanniques, premiers avec 4 points et déjà quasiment qualifiés pour le tour suivant. Les Etats-Unis, troisièmes avec 2 points, joueront eux leur avenir dans le tournoi mardi face à l'Iran.

"Personnellement, je suis très satisfait de l'application des joueurs face à un adversaire très coriace", a commenté le sélectionneur anglais Gareth Southgate après la rencontre, tout en reconnaissant avoir “manqué de qualité dans le dernier tiers”. Une déclaration qui aura sans doute fait tiquer pas mal d’observateurs et de supporters en Angleterre, qui n'ont pas compris l'absence d'un joueur de la trempe de Phil Foden, pourtant capable de faire basculer un match à lui tout seul.

Les anciens montent au créneau

Vendredi, Southgate a en effet reconduit exactement le même onze de base que contre l’Iran, match au cours duquel il avait accordé seulement 20 minutes de jeu au joueur de Manchester City. Mais son absence contre les Etats-Unis, alors que les Three Lions étaient à la peine offensivement, passe difficilement en Angleterre. Il faut dire que le milieu offensif de 22 ans réalise une excellente saison avec les Citizens, où il est devenu un pion essentiel de l’effectif de Pep Guardiola. Mais le sélectionneur a préféré faire rentrer Jordan Henderson, Jack Grealish et Marcus Rashford contre les USA.

D’anciennes légendes du foot anglais n’ont pas hésité à relever cette décision surprenante. "Il est étonnant que nous ayons utilisé 14 joueurs jusqu'à présent et que notre joueur le plus talentueux soit toujours assis sur le banc", a lancé Michael Owen sur Twitter. D’autres comme Jamie Carragher ou Gary Neville ont abondé dans son sens dans les médias.

De son côté, Southgate a tenu à justifier ses choix tactiques: "Nous voulions garder la même équipe de départ. Pour les changements, nous avons opté pour Jack Grealish car nous pensions qu'il garderait bien le ballon et nous ferait remonter le terrain. Et nous pensions que la vitesse de Marcus serait une menace dans la dernière partie du match. Défensivement, c'était difficile pour les trois du milieu du terrain. C'était un match pour un joueur expérimenté, et nous avons pensé que Hendo pouvait nous aider."

Alors que les Etats-Unis joueront un match aux connotations géopolitiques face à l'Iran, l'Angleterre terminera ce premier tour par un derby face au Pays de Galles mardi. Reste à savoir si ce sera avec ou sans Phil Foden au coup d’envoi.

Suivez le troisième match de l'Angleterre contre le Pays de Galles à la Coupe du monde 2022 ce mardi 29 novembre à 20h sur Tipik.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres de la Coupe du monde tout comme en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et en Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Toujours plus d'actualité sur le Mondial ?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top