Ypres n'est plus au calendrier 2023 du championnat du monde des rallyes, que retrouvent le Mexique et le Chili

Sports | Comme on pouvait s'y attendre, le rallye d'Ypres ne figure pas au calendrier 2023 du championnat du monde des rallyes, publié vendredi par le promoteur WRC. L'épreuve flandrienne avait été reprise au calendrier du championnat du monde en 2021, en remplacement du rallye du Japon, annulé en raison de la pandémie de coronavirus, devenant le tout premier rallye belge étiqueté WRC. Ypres s'était de nouveau retrouvé au calendrier du championnat du monde cette année, mais ne le sera plus en 2023. Les rallyes de Catalogne et de Nouvelle-Zélande disparaissent également du calendrier 2023.

De Belga

Partager cet article

Les rallyes du Mexique et du Chili, qui n'avaient plus eu lieu depuis la pandémie de Covid-19, retrouvent eux une place dans un calendrier qui comptera 13 manches.

"Nous étions absolument déterminés à ramener le calendrier là où il était avant la Covid-19, notamment avec une bonne répartition des épreuves en Europe et en dehors", déclaré Simon Larkin, directeur de l'événementiel du championnat du monde des rallyes, cité dans un communiqué.

Le rallye du Mexique aura lieu du 16 au 19 mars, celui du Chili du 28 septembre au 1er octobre.

Le championnat du monde, qui débutera traditionnellement par le Rallye Monte-Carlo (19-22 janvier), proposera une nouveauté en 2023: un rallye se déroulant dans trois pays (l'Autriche, la République tchèque et l'Allemagne).

Ce Rallye d'Europe Centrale, qui se déroulera du 26 au 29 octobre et qui sera basé à Passau, dans le sud-est de l'Allemagne, sera l'avant-dernière manche du championnat, avant le rallye du Japon, qui mettra un terme à la saison du 16 au 19 novembre.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top