Yannick Carrasco paiera-t-il sa prestation contre le Canada ?

Diables Rouges | Roberto Martinez a pu tirer certains enseignements du match contre le Canada. Le sélectionneur national procédera-t-il à des changements dans son onze de départ ce dimanche face au Maroc ? Trois joueurs s'affrontent pour deux positions sur les flancs.

De Pickx

Partager cet article

Contre le Canada, la Belgique a débuté avec Yannick Carrasco et Timothy Castagne sur les flancs, et ce ne fut pas un franc succès. Carrasco a eu beaucoup de mal en première mi-temps et a souvent été malmené défensivement. À sa décharge, il a davantage du jouer sur ses défauts, c'est-à-dire beaucoup plus couvrir son côté qu'attaquer. Cela n’a pas échappé à Martinez, qui n’a pas laissé le joueur de l'Atlético Madrid remonter sur la pelouse à la pause pour le remplacer par Thomas Meunier.

Meunier marque des points

L'expérimenté joueur du Borussia Dortmund a repris sa position habituelle sur le flanc droit, Castagne coulissant à gauche. Grâce à ses qualités footballistiques, Meunier a permis à l'équipe de mieux conserver le ballon et a également fait son job sur le plan défensif, même s’il a rapidement écopé d’un carton jaune. L'ancien du PSG et du Club de Bruges peut toutefois être crédité d’un bon match et semble assuré d’être titulaire contre le Maroc.

Qu’en sera-t-il du flanc gauche ? Pas à sa meilleure place, Carrasco n’a pas convaincu mercredi, mais on peut en dire autant de Castagne. Celui-ci en a vu de toutes les couleurs face à Alphonso Davies en première mi-temps. En outre, le joueur de Leicester City n’a pas toujours été rassurant en possession de balle. Replacé sur le côté gauche en deuxième période, il s'en est mieux sorti, mais n’a pas particulièrement impressionné non plus. Il a cependant eu le mérite d’apporter plus de sécurité défensive que Carrasco.

Carrasco ou Castagne ?

Martinez devra donc choisir entre ces deux options. On le sait, et il l’a encore montré contre l’Egypte dernièrement, les qualités de Carrasco sont principalement offensives. S'il doit courir derrière son homme et défendre, il sera en difficulté. Avec Castagne, c'est plutôt l'inverse. Défensivement, il est plus consistant que Carrasco, mais son apport offensif est plus limité.
 
Contre le Maroc, l'entraîneur devra donc trouver un plan pour contenir Achraf Hakimi. Incertain, le latéral droit devrait tout de même bien être de la partie. Le joueur du PSG adore se projeter vers l’avant, mais laisse également beaucoup d'espace dans son dos. Martinez privilégiera-t-il l’esprit offensif de Carrasco ou optera-t-il pour plus d’assurance défensive avec Castagne ? Réponse dimanche un peu avant 14h.

Suivez le deuxième match de la Belgique contre le Maroc à la Coupe du monde 2022 ce dimanche 27 novembre à 14h sur La Une.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres de la Coupe du monde tout comme en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et en Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Toujours plus de news sur le Mondial ?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top