Michy Batshuayi buteur décisif dans une rencontre fébrile : "On doit s'améliorer"

Diables Rouges | Comme souvent, Michy Batshuayi a été capable de bien suppléer Romelu Lukaku à la pointe de l'attaque des Diables. Le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale étant blessé, l'attaquant de Fenerbahçe a inscrit, à la 44e, le but de la victoire de la Belgique, bousculée mais victorieuse 1-0 du Canada mercredi à Al-Rayyan. "On doit s'améliorer", a concédé volontiers 'Batsman' au micro de la RTBF à l'issue de l'entrée en lice des Diables dans le groupe F du Mondial.

De Belga

Partager cet article

"On savait que cela allait être difficile comme entrée en lice. On doit analyser les points négatifs pour être meilleurs lors des prochains matchs. J'espère qu'on va s'améliorer", a analysé Batshuayi, 29 ans.

L'ancien joueur du Standard a ensuite raconté son 27e but en 49 caps avec les Diables. "Je reçois le ballon, je me rends compte que je suis près du goal et je tire sans réfléchir. Je suis content d'avoir marqué", a-t-il raconté avant d'évoquer l'efficacité offensive belge. "On aurait pu marquer davantage car on a eu de beaux contres et ils nous ont laissé de l'espace", a lancé Batshuayi.

Le Diable Rouge s'est dit quelque peu étonné par la domination canadienne durant la rencontre. "Nous n'avons pas non plus sous-estimé cette équipe. C'est une compétition très dure pour tout le monde. Le plus important était de gagner. Nous allons garder les pieds sur terre et travailler les points négatifs."

Enfin, Batshuayi a levé un coin du voile sur la causerie de Roberto Martinez à l'issue d'une première mi-temps fébrile. "Il a crié, il n'était pas content. Il nous a dit de garder le ballon, de temporiser et de donner notre rythme au match. Nous savons que ce n'est pas la meilleure Belgique pour le moment mais nous allons travailler pour être de mieux en mieux."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top