L'auteur de la tuerie dans un club LGBT du Colorado comparaît devant un tribunal

Info | L'auteur de la fusillade qui a fait cinq morts et au moins 18 blessés le weekend dernier dans un club LGBT du Colorado, dans l'ouest des Etats-Unis, a comparu mercredi devant un tribunal.

De Belga

Partager cet article

Anderson Lee Aldrich est resté assis, vêtu de la combinaison orange des détenus aux Etats-Unis, durant une brève apparition par vidéo lors de l'audience durant laquelle aucun chef d'accusation n'a été prononcé. L'accusé n'est pas entré non plus dans une procédure de plaider coupable ou non coupable.

Anderson Lee Aldrich était entouré de deux avocats commis d'office, qui ont affirmé dans des documents judiciaires enregistrés mardi que leur client s'identifiait comme non-binaire et utilisait les pronoms non-genrés en anglais "they/them".

L'accusé n'a parlé que pour confirmer son nom et que ses droits lui avaient bien été lus.

Anderson Lee Aldrich n'a pas été formellement inculpé mais est maintenu en détention pour suspicion de meurtre. Selon le système judiciaire du Colorado, l'inculpation ne devrait pas être prononcée avant 10 jours.

L'auteur de la fusillade pourrait être poursuivi notamment pour meurtres et crimes motivés par la haine, et encourt une peine de prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle.

L'audience est intervenue quatre jours après le massacre qui a fait cinq morts et 18 blessés au Club Q, à Colorado Springs, une ville du massif des Rocheuses d'environ 500.000 habitants.

Une date provisoire pour une nouvelle comparution d'Anderson Lee Aldrich a été fixée au 6 décembre.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top