Charleroi écope de 75.000 euros d'amende et risque trois matches à huis clos

Jupiler Pro League | Le Sporting de Charleroi a écopé une amende de 75.000 euros de la Pro League à la suite de l'arrêt du match contre Malines, a indiqué mercredi le club carolo, qui risque en outre plusieurs matches à huis clos. Le parquet de l'Union belge de football a, selon le club, requis trois matches à huis clos dont un pour l'entièreté du stade. "Sur le plan sportif, le Sporting a également perdu 3 points précieux au classement et dans la course aux PO Europe, l'objectif assumé de la saison", ajoute le club.

De Belga

Partager cet article

Le 12 novembre, la rencontre de la 17e journée de Jupiler Pro League entre Charleroi et Malines a été définitivement arrêtée après 67 minutes de jeu par des jets de fumigènes de supporters carolos alors que les Zèbres menaient 1-0.

Le Sporting de Charleroi a décidé de sanctionner les deux groupes de supporters à l'origine des incidents, les Storm Ultras et le Block 22, dont les représentants seront exclus pour les cinq prochains matches du club (2 à domicile et 3 à l'extérieur). Le club carolo va aussi "imposer des exclusions civiles aux auteurs identifiés des dégâts et jets d'objets" et poursuivre les auteurs identifiés personnellement au civil afin de "leur faire assumer les conséquences financières de leurs actes".

Le club dit espérer que "ces sanctions ciblées sur les auteurs des faits leur feront prendre conscience de la gravité de leurs actes et de la situation vécue par l'ensemble des supporters, et épargneront un huis clos total ou même partiel (sur l'ensemble de la T4) qui pourrait être imposé par la fédération".

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top