Les Saoudiens al-Faraj et al-Shahrani incertains pour la suite du tournoi

Football | L'Arabie Saoudite, victorieuse de l'Argentine (2-1) mardi à Doha, pourraient toutefois être privée pour la suite du Mondial de son capitaine Salman al-Faraj et de Yasser al-Shahrani, tous deux sortis blessés avant le terme de ce succès prestigieux contre l'Albiceleste.

De Belga

Partager cet article

Al-Faraj, au sol, en larmes et remplacé en fin de première période, a été touché à un genou peu avant la pause (45+4).

"Notre capitaine, Salman, je crois que ce sera très difficile pour lui de disputer un match de plus dans ce Mondial. Mais nous avons un groupe de 26, ils travaillent tous bien, ils sont prêts", a réagi le sélectionneur français de l'Arabie saoudite, Hervé Renard.

Le défenseur al-Shahrani, touché au visage, est lui sorti sur civière après avoir percuté le genou de son gardien en fin de match (90+9).

"On attendra de voir exactement ce que donne la commotion (...). C'est un joueur très important pour nous", a expliqué Renard.

"Le plus important, ce n'est pas de savoir qui va remplacer qui, c'est d'être prêt comme si chaque match était notre entrée en lice, on oubliera ce premier match", a-t-il ajouté.

L'Arabie Saoudite, qui a par ailleurs récolté six cartons jaunes contre l'Argentine, affrontera le Mexique samedi puis la Pologne le 30 novembre.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top