L'affiche de la 42e édition du Festival du Rire de Rochefort dévoilée

Cinéma | La programmation de la 42e édition du Festival international du Rire de Rochefort (FIRR), qui se déroulera du 3 au 20 mai 2023 au centre culturel des Roches de Rochefort, a été dévoilée mercredi matin.

De Belga

Partager cet article

L'artiste Laura Laune ouvrira le festival avec deux soirées les mercredi 3 et jeudi 4 mai. "À la suite du succès rencontré après l'annonce de son spectacle en avant-première le mois dernier, le FIRR a décidé de faire plaisir à ses spectateurs en ajoutant une nouvelle date", indique le FIRR.

Sofia Syko assurera la soirée du vendredi 5 mai avec son spectacle "Flic ou Femme" tandis que Manon Lepomme clôturera cette première semaine 100 % belge et féminine.

Gus Illusionniste, as de la manipulation et de la magie, se produira le 10 mai. Véronique Gallo (11/05), New Lyrique Boys Band (12/05) et François-Xavier Demaison (17/05) complètent l'affiche de la deuxième semaine.

La troisième semaine débutera avec un spectacle en découverte : "Le récit poétique mais pas chiant d'un amoureux en voyage" de Marc Tourneboeuf (17/05). Le jeudi 18 mai, une soirée gala en hommage à Raymond Devos sera organisée. "Raymond Devos aurait eu 100 ans en novembre 2022, c'est tout naturellement que le FIRR, en co-production avec Bruno Coppens, rendra hommage à ce grand artiste", indiquent les organisateurs. "'Raymond, de rond en large!' retracera la vie de Devos à travers le jeu d'artistes liés de près ou de loin au maître du jeu de mot: Elliot Jenicot, Les Founambules, Les Frères Taloche, Etienne Serck, Fabian Le Castel, Pierre Kroll (pour des dessins en direct), Laetitia Colinet (pianiste locale), Bruno Coppens en maître de cérémonie et d'autres artistes surprises."

Freddy Tougaux (19/05) et Fabian Le Castel (20/05) clôtureront le festival.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top