Une évaluation concernant le coaching staff sera effectuée après les 2 prochains matches

Basket | Une évaluation du coaching staff sera effectuée à l'issue des deux prochains matches de qualifications pour l'Euro 2023 de basket féminin des Belgian Cats contre la Macédoine du Nord jeudi (20h30) et la Bosnie-Herzégovine dimanche (16h15).

De Belga

Partager cet article

"Nous prendrons une décision ensuite concernant le staff", a expliqué Koen Umans, le manager des Belgian Cats lundi, laissant ouvertes deux options: le maintien de Rachid Meziane en poste cette semaine, soit un nouveau coach. "Mais les joueuses ont besoin de sérénité et de stabilité", a ajouté Koen Umans qui est revenu sur la fin de la collaboration avec Valéry Demory et son remplacement par son compatriote et assistant.

"Il y avait deux grands problèmes, un au niveau de la culture, liée à l'intégration d'un certain nombre de jeunes qui doivent encore s'adapter à la manière de travailler des Belgian Cats, et un au niveau de la communication, mais pas du tout dans le sens linguistique du terme. Il faut être capable dialoguer avec les joueuses et le staff. On a déjà pu constater avec Rachid qu'il a pris des initiatives en parlant de leur rôle aux 16 joueuses, en leur parlant de valeurs et de l'attitude qu'il veut voir".

Pierre Cornia, le second assistant, a depuis lors remis sa démission et c'est le directeur technique de l'aile néerlandophone Sven Van Camp qui assurera "provisoirement" ce rôle pour les deux prochaines rencontres.

Le match contre la Bosnie-Herzégovine dimanche (16h15) affiche complet avec 3.000 spectateurs au Sportoase de Louvain. "Nous aurions pu vendre 4.000 ou 5.000 tickets, alors qu'à 14h00, les Diables Rouges jouent contre le Maroc au foot. Et la salle est quand même pleine, cela veut dire quelque chose. Preuve que le public s'identifie vraiment aux Belgian Cats", s'est réjouit Koen Umans.

Contre la Macédoine du Nord, 1.600 personnes sont pour l'instant attendues.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top