Le décathlonien Scantling suspendu trois ans pour violation des règles antidopage

Sports | Le décathlonien américain Garrett Scantling, quatrième des Jeux olympiques de Tokyo et meilleur performeur en 2022, a été suspendu trois ans pour infractions aux règles antidopage de localisation et pour falsification, a annoncé vendredi l'Agence américaine antidopage (USADA).

De Belga

Partager cet article

L'USADA précise dans un communiqué que Scantling "a accumulé trois défauts de localisation dans une période de douze mois". Il lui est également reproché d'avoir modifié un courriel pour justifier son troisième échec, ce qui justifie l'accusation de falsification.

"Les règles qui garantissent l'équité et la propreté du sport peuvent être gênantes et contraignantes, mais il est essentiel que les sportifs remplissent les obligations liées à ces règles pour protéger l'intégrité de la compétition pour tous", a déclaré le directeur général de l'USADA, Travis T. Tygart.

Suspendu provisoirement depuis le 22 juillet, l'athlète de 29 ans n'a pu s'aligner aux Mondiaux d'Eugene (Etats-Unis), où le Français Kevin Mayer avait remporté le titre.

L'USADA précise dans son communiqué que Scantling a accepté cette sanction. Ce qui lui a valu une année de réduction de sa suspension. Mais il ne pourra pas participer aux Jeux olympiques de Paris, en 2024.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top