PXL Esports remporte le Red Bull Campus Clutch en Belgique

Esports | Le gagnant de la Redbull Campus Clutch a été annoncé. L'équipe PXL Esports se rend à la grande finale au Brésil ! Celle-ci aura lieu le mois prochain, avec un grand prix de 20 000 euros.

De Proximus

Partager cet article

Le Red Bull Campus Clutch a dévoilé son champion ! Les playoffs du prestigieux tournoi VALORANT se sont terminés mercredi. Les meilleurs étudiants belges du FPS ont concouru pour une place en grande finale. Et c'est le favori PXL Esports, vainqueur de l'édition précédente, qui a pu conserver son titre.

Les quatre meilleures équipes des tours de qualification se sont retrouvées sur le campus de la Haute École PXL dans le Limbourg le 16 novembre. Dans un format Bo3, PXL EsportsUCLouvainVUB Gaming et UCLL Gaming se sont affrontés afin de déterminer quelle équipe glanerait son ticket pour la grande finale. Grande finale qui se tiendra le mois prochain à Sao Paolo, au Brésil.

PXL Esports a affronté ses collègues wallons de l'UCLouvain en demi-finale. Ces derniers n'ont pas fait le poids face aux champions en titre : PXL s'est qualifié 2-0 pour la grande finale. Là, ils affronteront UCLL Gaming, qui a battu VUB Gaming plus tôt dans la journée.

Les étudiants de Louvain-Limburg n'ont pas non plus réussi à faire tomber le champion de son trône. PXL Esports a fait honneur à son rang de favori et a remporté le Bo3. Donc JohnieBoyMaximnZENZZORFlickless et Kayn vont défendre notre pays en Amérique du Sud le mois prochain. Là, ils seront en compétition avec les meilleurs étudiants du monde entier.

Alors, gardez un œil sur les réseaux de Red Bull si vous voulez encourager nos compatriotes ! Les finales se dérouleront du 13 au 16 décembre. Les grands gagnants remporteront 20 000 $ et une Expérience VIP lors des VALORANT Champions 2023 !

Image de copyright : PXL Esports

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top