Le KMSK Deinze s'associe avec le centre de formation Futurosport

Challenger Pro League | Ce mercredi, lors d'une conférence de presse organisée au Futurosport, Deinze, 9e en Challenger Pro League, a fait savoir par le biais de son CEO et le directeur de son académie de jeunes qu'il allait s'associer avec le centre de formation Futurosport, dans l'optique de relancer le foot élite à Mouscron chez les jeunes.

De Belga

Partager cet article

Depuis la faillite de l'Excel Mouscron survenue le 31 mai 2022, le centre de formation Futurosport a vu partir l'ensemble de ses meilleurs jeunes qui évoluaient dans les différentes équipes d'âges. Le centre mouscronnois a perdu son statut élite et n'a pas non plus reçu l'accord pour inscrire ses équipes au sein des championnats interprovinciaux.

Afin de relancer le foot élite au sein de ses catégories de jeunes, le centre de formation Futurosport s'est tourné vers le KMSK Deinze, avec qui une collaboration sera effective à partir du mois de juillet 2023. "Nous avons actuellement 220 jeunes", fait savoir Serge Beerens, CEO du KSMK Deinze. "Notre but est de forcément d'accroître ce chiffre avec notre arrivée au Futurosport. Nous avons l'ambition au niveau de l'organisation de miser sur les personnes qui étaient déjà actives sur le site. Nous arrivons avec l'intention d'optimaliser cet outil qui fonctionnait déjà très bien".

Propriétaire des installations présentes sur le site du Futurosport, mais aussi du stade du Canonnier, l'intercommunale IEG avait à cœur de trouver une solution pour assurer l'occupation complète de ses installations. Directeur de l'IEG, Guy Brutsaert a notamment fait savoir que le retour du foot élite chez les jeunes à Mouscron était indispensable pour l'octroi de subsides. En ce qui concerne le Canonnier, il demeure jusqu'à présent inoccupé. "Le stade pourrait devenir notre futur camp de base, mais cela doit encore être évoqué en interne", précisait Serge Beerens.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top