La BESF vous accueille pour l’Esports Family Day

Esports | Organisé par par la fédération belge d'esport (BeSF), l'Esports Family Day aura lieu le 20 novembre prochain et conciliera parents et enfants sur des thématiques autour du jeu-vidéo et de l'e-sport. Des acteurs éminents du secteur seront notamment présents pour accompagner l'expérience.

De Proximus

Partager cet article

C'est au fond de la Gare Maritime de Bruxelles, située à Tour & Taxis que la BESF accueille dans ses locaux l'Esports Family Day. Le dimanche 20 novembre, parents et enfants pourront se réunir le temps d'une journée afin de découvrir ou d'approfondir leur culture autour du jeu-vidéo et de l'esport.

L'évènement est gratuit et se déroulera de 10h à 18h à la Base Camp. Pour participer à cet événement, vous devez forcément vous inscrire. Vous pourrez retrouver toutes les informations, juste ici ou par mail à info@besf.be.

Créée en 2008, la fédération belge d'esport (BeSF) s'est fixée comme objectif l'accompagnement de joueurs et de leurs parents afin qu'ils appréhendent au mieux le monde de l'esport et du jeu-vidéo. Elle participe également activement à représenter le drapeau belge à travers l'Europe et la planète.

Au programme de l'Esports Family Day, des conférences seront proposées afin de permettre aux parents et aux enfants d'être sensibilisés quant aux enjeux qui gravitent autour du monde de l'esport. La thématique du jeu-vidéo dans la sphère familiale sera aussi abordée.

L'intérieur de la Base Camp en plein évènement.

Vous pourrez également partager et échanger avec différents streamers, joueurs de la scène nationale belge ou influenceurs locaux qui viendront toute la journée pour vous partager leur expérience du sujet.

Le rendez-vous est donc donné ce dimanche dès 10 heures dans les locaux de la BeSF pour les premières activités inter-familiales!

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top