Le début de saison difficile d’Evan Fournier du côté des Knicks

Basket |

L’équipe de New-York manque clairement de régularité après un mois de compétition et c’est ce qui a poussé Tom Thibodeau a faire des choix forts comme celui de sortir Evan Fournier de sa rotation. 

De Pickx

Partager cet article

Les Knicks restent une énigme en NBA. Franchise emblématique, elle ne parvient pas à enchainer les bonnes saisons ces dernières années. De retour en playoffs en 2021 après un bel exercice, les troupes de Tom Thibodeau ont loupé la post-saison l’an dernier. Cet été, ils ont notamment amené Jalen Brunson qui, il faut le dire, répond aux attentes. Evan Fournier en fait les frais.

Sur le banc

L’an dernier, au fil de la saison, Evan Fournier a perdu du temps de jeu même s’il a conservé sa place de titulaire. Le Français est même devenu le meilleur tireur à trois points de l’histoire de la franchise sur une saison. S’il touchait déjà moins la balle depuis son arrivée chez les Knicks, l’arrière l’a carrément vue disparaitre cette saison. L’arrivée de Branson n’aide pas.

Preuve en est, son temps de possession a été divisé par deux en comparaison avec celui de ses deux dernières saisons à Orlando où il était une pièce maîtresse. Le Français a donc été sorti du cinq de base dans un premier temps. Mais ses entrées en jeu n’ont pas eu l’effet escompté avec 2,7 points par match pour moins de 20% de réussite à trois points sur un échantillon de six matchs. "Je ne vais pas mentir, désormais je me raidis sur le banc parce que je suis un peu plus vieux. Mes genoux ne le supportent plus", a avoué Fournier au New York Post.

Passage à vide

Pire pour le joueur : lors du match face au Jazz dans la semaine, le coach des Knicks ne l’a même pas fait entrer au jeu. Mais Tom Thibodeau laisse la porte ouverte à Fournier. "Rien n’est gravé dans la pierre. Nous choisirons match après match pour jeter un œil à différents joueurs. Il faut s’assurer de bien examiner tout ce qui se passe. Nous verrons si cela nous aide sur différents points. Mais rien n’est figé."

L’international français peut donc remonter la pente, lui qui connait des saisons difficiles depuis son départ d’Orlando en 2021. D’abord passé par Boston, il signe un contrat de 4 ans durant l’été avec les Knicks jusqu’à en arriver à cette situation. Entre crise de confiance et passage à vide, tout peut aller vite en NBA et Fournier pourrait bien rapidement faire son retour à l’avant plan avec les Knicks.

Le programme NBA du week-end sur Eleven Sports :

Dimanche 20 novembre

Suivez le meilleur de la NBA tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Pour aller plus loin :  
Joel Embiid pourra-t-il réitérer sa soirée historique face à Giánnis Antetokoúnmpo et sa bande ?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top