Ces pays qui pourraient en surprendre plus d'un à la Coupe du monde 2022

Football | Avant d'aborder une Coupe du monde de football, il est toujours de bon ton de désigner les favoris et les outsiders à la victoire finale. Certains pays, eux, tapis dans l'ombre rêvent de créer l'effet de surprise en allant le plus loin possible dans la compétition.

De Pickx

Partager cet article

Le Danemark et le miracle de l'Euro

En constante progression. Après avoir atteint les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018, battu aux tirs au but par le futur finaliste croate, puis les demi-finales à l'Euro 2021, éliminé par les hôtes anglais, le Danemark d'Andreas Skov Olsen aspire à faire encore mieux cette année au Mondial 2022. Unis autour de Christian Eriksen, remis miraculeusement de son évènement tragique en 2021, les Danish Dynamite rêvent d'imiter leurs prédécesseurs qui avaient remporté à la surprise générale l'Euro 1992

Placés dans le groupe de la France, qu'ils ont dominé en septembre en Ligue des Nations, les hommes de Kasper Hjulmand ont une grande chance de finir à l'une des deux premières places dans une poule qui contient également l'Australie et la Tunisie. Tout sera ensuite possible pour ce groupe dont le collectif pourrait faire des ravages au Moyen-Orient.

L'Uruguay et son trio magique

Comme en 2010, la Céleste sera emmenée par un trio magique sur le front de l'attaque. Pour accompagner Luis Suarez et Edinson Cavani, certes vieillisant mais toujours aussi efficaces devant le but, ce n'est plus l'illustre Diego Forlan mais la jeune pépite de Liverpool Darwin Núñez. Comme si cela ne suffisait pas, le double champion du monde pourra également compter au milieu sur la pépite du Real Madrid Federico Valverde mais aussi sur le joueur de Tottenham Rodrigo Bentancur. 

Derrière, les robustes José María Giménez, Diego Godín et Martín Cáceres seront encore de l'aventure devant l'inoxidable Fernando Muslera. Plus expérimenté que jamais, l'Uruguay, qui a toujours été un sérieux candidat au dernier carré, pourrait aller loin dans la compétition. Attention toutefois qu'il ne faudra pas manquer le démarrage dans un groupe compliqué avec le Portugal, le Ghana, qui a une revanche à prendre sur les Uruguayens, et la Corée du Sud.

Le Sénégal et l'espoir Mané

Certains l'annoncent comme un outsider mais son manque d'expérience dans ce tournoi nous force à placer le Sénégal dans les potentielles surprises. Champions d'Afrique en titre, les Lions de la Teranga seront toutefois attendus par tout un Continent mais aussi par tous les observateurs avisés. Il faut dire que le Sénégal se présente au Qatar avec un effectif taillé sur mesure pour aller le plus loin possible dans le tournoi. 

Dans tous les secteurs du jeu, ils allieront solidité, expérience et vitesse. Edouard Mendy, Kalidou Koulibaly, Idrissa Gueye ou encore Cheikhou Kouyate ne doivent évidemment plus être présentés. Les dynamiteurs que sont Krepin Diatta et Ismaila Sarr non plus. Mais la réussite des Sénégalais au Mondial dépendra en grande partie de la santé de son meilleur joueur : Sadio Mané. La star du Bayern Munich fait bien partie de la sélection d'Aliou Cissé malgré une blessure occassionnée au genou il y a peu en Bavière. S'il ne jouera pas les premiers matchs de poule, l'avant-centre de 30 ans pourrait être présent lors de la phase à élimination directe. Reste à ses coéquipiers à faire le travail dans un groupe abordable avec les Pays-Bas, l'Équateur et le Qatar.

La Serbie et sa rage de vaincre

Sans aucun doute le pays dont on parle le moins. Pourtant, il n'est pas donné à tout le monde de terminer devant le Portugal en qualification pour le Mondial. Et c'est bien le premier exploit que la Serbie a réussi à réaliser. Dotés d'une attaque de folie, avec des éléments comme Dusan Vlahovic et Aleksandar Mitrovic, qui se remettent toutefois d'une blessure, les Aigles possèdent également de nombreux joueurs créatifs au milieu avec Sergej Milinkovic-Savic, Filip Kostic ou encore Dušan Tadic. 

Reste à voir si la défense répondra également présent. Si tel est le cas, les Serbes pourraient être la révélation de ce tournoi. Placés dans un groupe composé du grandissime favori le Brésil, de la Suisse et du Cameroun, les hommes de Dragan Stojkovic savent qu'ils devront se battre pour la deuxième place. S'ils venaient à remplir leur mission, ils seraient alors un sérieux poil à gratter pour tout adversaire en phase à élimination directe.

Le Canada et son surprenant collectif

D'ores et déjà l'une des belles histoires de cette Coupe du monde 2022. Après 36 ans d'absence, le Canada fait enfin son retour dans un Mondial pour seulement sa deuxième participation. Les Canucks ne comptent toutefois pas s'arrêter là et faire de la figuration au Qatar. Le Mexique et les États-Unis, qui ont terminé derrière les Canadiens en qualification, peuvent en témoigner : les Canadiens ont bien évolué. 

Emmenés par Alphonso Davies et Jonathan David, les Rouges possèdent un effectif bien équilibré qui puise sa force dans son collectif. Placés dans le groupe de la Belgique, les partenaires de Tajon Buchanan et de Cyle Larin se frotteront d'ailleurs d'entrée à nos Diables Rouges. S'ils venaient à obtenir un résultat positif, cela pourrait leur donner des ailes pour affronter la Croatie et le Maroc. Difficile de savoir quel est le véritable potentiel du Canada mais, une chose est sûre, les Nord-Américains ont tout à gagner au Moyen-Orient.

Suivez la Coupe du monde 2022 du 20 novembre au 18 décembre sur les chaînes de la RTBF (La Une et Tipik), disponibles dans l'offre de base de Pickx. L'application Pickx vous permettra aussi de profiter de tous les matchs avec la vidéo intéractive. Retrouvez également tout l'actu sur le Mondial sur Pickx.be.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top