Une amende de 15.000 euros pour La Gantoise après les incidents contre le Club de Bruges

Jupiler Pro League | La Gantoise a été condamnée à payer une amende de 15.000 euros par le Comité disciplinaire de l'Union belge de football après les incidents ayant émaillé le match de championnat, remporté 2-0, face au Club de Bruges le 6 novembre comptant pour la 16e journée.

De Belga

Partager cet article

Les supporters gantois avaient déployé une banderole contre l'ancien joueur de La Gantoise Roman Yaremchuk, "le traitant de judas", avait regretté le président des Buffalos, Ivan De Witte. Pour cela et pour le comportement des supporters pendant et après le match, le club gantois est sanctionné d'une amende de 5.000 euros.

Des fumigènes avaient été lancés sur le terrain, dont coût pour Gand: 10.000 euros. C'est le club gantois qui a partagé la décision du Comité disciplinaire et ses motifs sur les réseaux sociaux.

Des incidents avaient aussi éclaté après la rencontre entre supporters des deux camps forçant les forces de l'ordre à faire usage d'un canon à eau notamment.

La Gantoise écope aussi d'une sanction avec sursis (d'un an), celle de devoir jouer un match à domicile avec une partie de ses tribunes fermées.

Dans un texte sur son site, La Gantoise a confirmé vouloir récupérer le montant des amendes auprès des auteurs des faits. "Le club, en collaboration avec la police, a également travaillé à l'identification des auteurs. Des poursuites sont engagées contre plusieurs personnes suite aux récents incidents", a ajouté le club gantois.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top