L'Argentine avec Dybala mais sans Lo Celso, blessé

Football | Le sélectionneur argentin Lionel Scaloni a annoncé vendredi une liste de 26 joueurs pour la Coupe du monde au Qatar (du 20 novembre au 18 décembre), incluant l'attaquant de la Juventus Paulo Dybala, incertain après une blessure début octobre, mais sans le milieu de Villarreal Giovanni lo Celso, blessé.

De Belga

Partager cet article

Dans une vidéo diffusée sur le compte Twitter de l'Albiceleste, Lionel Scaloni a égrené les noms d'une liste sans grande surprise, emmenée par le capitaine et septuple Ballon d'or Lionel Messi, et qui inclut l'attaquant de la Juventus Angel Di Maria, tout juste remis d'une blessure à la cuisse droite, tout comme son coéquipier Leandro Paredes, mais pas l'attaquant de l'Atlético Madrid Angel Correa (20 sélections).

Un seul des sélectionnés évolue en Argentine, Franco Armani, le gardien de River Plate.

La sélection de l'Argentine:

Gardiens (3) : Emiliano Martinez (Aston Villa/Ang), Franco Armani (River Plate), Geronimo Rulli (Villarreal/Esp)

Défenseurs (9): Gonzalo Montiel (FC Séville/Esp), Nahuel Molina (Atlético Madrid/Esp), German Pezzella (Bétis Séville/Esp), Cristian Romero (Tottenham/Ang), Nicolas Otamendi (Benfica/Por), Lisandro Martinez (Manchester United/Ang), Juan Foyth (Villarreal/Esp), Nicolas Tagliafico (Lyon/Fra), Marcos Acuna (FC Séville/Esp).

Milieux de terrain (7): Leandro Paredes (Juventus/Ita), Guido Rodriguez (Bétis Séville/ESP), Enzo Fernandez (Benfica/POR), Rodrigo De Paul (Atlético Madrid/ESP), Exequiel Palacios (Bayer Leverkusen/ALL), Alejandro Gomez (FC Séville/ESP), Alexis Mac Allister (Brighton/Ang).

Attaquants (7): Paulo Dybala (AS Rome/Ita), Lionel Messi (PSG/Fra), Angel Di Maria (Juventus/Ita), Nicolas Gonzalez (Fiorentina/Ita), Joaquin Correa (Inter Milan/Ita), Lautaro Martinez (Inter Milan/Ita), Julian Alvarez (Manchester City/Ang).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top