Sadio Mané présent dans la sélection du Sénégal malgré sa blessure au péroné

Football | Malgré sa blessure au péroné, Sadio Mané figure bel et bien dans la sélection du Sénégal pour la Coupe du monde de football au Qatar (20 novembre-18 décembre) dévoilée vendredi par le sélectionneur Aliou Cissé.

De Belga

Partager cet article

Mané, 30 ans, est sorti blessé mardi lors du match de championnat entre le Bayern Munich et le Werder Brême, touché au péroné droit. Un temps annoncé forfait par différents médias, le capitaine sénégalais sera bien du voyage au Qatar mais devrait manquer le début de la compétition.

Trois anciens du championnat de Belgique figurent également dans la sélection des 'Lions de la Teranga' avec Kalidou Koulibaly (Chelsea, ex-Genk), Cheikhou Kouyaté (Nottingham, ex-Anderlecht) et Krépin Diatta (Monaco, ex-Club Bruges).

Le Sénégal a été versé dans le groupe A au Qatar avec le pays-hôte mais aussi les Pays-Bas et l'Équateur. Les Sénégalais entameront leur tournoi contre les Pays-Bas le 21 novembre.

La sélection:

Gardiens : Edouard Mendy (Chelsea/Ang), Alfred Gomis (Rennes/Fra), Seny Dieng (Queens Park Rangers/Ang)

Défenseurs : Kalidou Koulibaly (Chelsea/Ang), Abdou Diallo (Leipzig/All), Youssouf Sabaly (Real Bétis/Esp), Fodé Ballo-Touré (AC Milan/Ita), Pape Abou Cissé (Olympiacos/Grè), Ismail Jakobs (Monaco/Fra), Formose Mendy (Amiens/Fra)

Milieux : Gana Gueye (Everton/Ang), Cheikhou Kouyaté (Nottingham/Ang), Nampalys Mendy (Leicester/Ang), Krépin Diatta (Monaco/Fra), Pape Gueye (Marseille/Fra), Pape Matar Sarr (Tottenham/Ang), Pathé Ciss (Rayo Vallecano/Esp), Moustapha Namé (Pafos FC/Chy), Loum Ndiaye (Reading/Ang)

Attaquants : Sadio Mané (Bayern Munich/All), Ismaila Sarr (Watford/Ang), Boulaye Dia (Salernitana/Ita), Bamba Dieng (Marseille/Fra), Famara Diedihou (Alanyaspor/Tur), Nicolas Jackson (Villarreal/Esp), Iliman Ndiaye (Sheffield United/Ang)

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top