Charleroi gagne à Mons et prend la tête provisoire du classement

Basket | Trois rencontres du championnat de Belgique de basket, la BNXT League, étaient programmées dimanche. Deux ont tourné largement à l'avantage des équipes visiteuses Charlroi et Ostende. La troisième a été renversante dans la dernière période et a tourné à l'avantage d'Alost.

De Belga

Partager cet article

Le derby hennuyer n'a pas été très disputé. Charleroi s'est imposé à Mons 66-102. Le Spirou a dominé les quatre périodes et avait tué la rencontre à la pause (26-51). Nathan Kuta (21 pts, 6 rebs) et Jhivvan Jackson (20 pts, 3 steals) ont été les Carolos les plus en vue. Charleroi prend la tête provisoire du classement.

Ostende n'a pas davantage tremblé au Brussels. Les champions de Belgique ont gagné 84-115 et eux encore n'ont pas attendu pour faire la décision qui était connue après vingt minutes (32-67). Le coach Dario Gjergja a pu faire tourner son effectif, personne n'a joué 25 minutes, et pas moins de sept joueurs ont marqué 10 points et plus : Keye Van Der Vuurst De Vries en alignant 17.

En revanche, Alost a livré un beau duel pour venir à bout d'Anvers 78-76. Menés encore 51-62 après trois périodes, les Okapis ont survolé les dix dernières minutes 27-14 et renversés les Giants de peu.

Au classement, Charleroi possède 10 points après six rencontres et devance Ostende et Limburg qui en totalisent 9 mais aussi un match de moins. Alost possède aussi 9 points mais a joué 6 matchs. Suivent Malines et Mons avec 8 unités en 5 rencontres. Louvain (5 m.) et le Brussels (6 m.) devancent avec 7 points Liège qui en a 6 et Anvers 5. Les Giants n'ont gagné qu'un seul de leurs quatre matchs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top