L'Union Saint-Gilloise arrache in extremis le partage contre Westerlo et prend la 3e place

Jupiler Pro League | Avec un but dans les derniers instants, l'Union Saint-Gilloise a réussi dimanche à revenir au marquoir contre Westerlo à l'occasion de la 16e journée de Pro League (1-1). Avec ce partage, l'Union, qui n'a plus perdu en championnat depuis le 11 septembre (1-2 face à Genk), prend la troisième place de la D1A avec 33 pointqs et devance désormais d'une unité le Club de Bruges (32) qui a perdu en début de journée à La Gantoise (2-0). Westerlo pointe au 7e rang avec 23 unités.

De Belga

Partager cet article

En première période, les Apaches ont multiplié les occasions avec plusieurs occasions de Vanzeir et Boniface. Juste avant la mi-temps, les Campinois, qui ont pourtant été largement dominés, sont parvenus à trouver les filets d'Anthony Moris sur une contre-attaque que Lyle Foster (45e).

Les Bruxellois sont revenus sur la pelouse le couteau entre les dents. Ils ont enchaîné les tirs sans jamais réussir à concrétiser une de leur action, sur 24 tirs, seul un a été cadré. De l'autre côté, Westerlo n'a pas démérité avec une défense solide et une bonne construction du jeu sur les contre-attaques. Finalement, l'Union, qui a eu le mérite d'y croire jusqu'au bout, a évité de peu la défaite. Lancé par Sykes, Gustaf Nilsson gagnait son face-à-face avec Sinan Bolat (1-1, 90+3e).

Avec ce partage, l'Union Saint-Gilloise dépasse le Club de Bruges (32 points) et prend la 3e place avec 33 points. Westerlo pointe au 7e rang avec 23 unités.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top