Mina Libeer opposée à la championne olympique pour la médaille de bronze à Bakou

Sports | Mina Libeer sera opposée à la championne olympique en titre, la Kosovare Nora Gjakova, dans le combat pour la médaille de bronze en catégorie des -57 kg du Grand Chelem de judo de Bakou, vendredi en Azerbaidjan.

De Belga

Partager cet article

Exemptée de 1er tour, la Gantoise, 13e mondiale, s'est imposée sur waza-ari au 2e tour face à la Britannique Nekoda Smythe-Davis (IJF 76), médaille d'argent du Grand Chelem de Bakou en 2015 et 2016 et vice-championne du monde dans la capitale de l'Azerbaidjan en 2018. En quarts de finale, Libeer, médaille de bronze de l'Euro cette année à Sofia, a ensuite battu au golden score l'Espagnole Izaskun Ballesteros Gonzalez (IJF 143).

En demi-finales, Mina Libeer, 24 ans et médaille de bronze l'an dernier à Bakou, a été battue sur ippon par la Portugaise Telma Monteiro, 36 ans, 11e mondiale. Celle-ci est une habituée des podiums, elle qui a notamment décroché le bronze aux Jeux de Rio en 2016, quatre médailles d'argent et une de bronze aux Mondiaux, et cinq titres européens, le dernier en 2021.

Alors que Monteiro disputera la finale face à la Canadiene Christa Deguchi (IJF 15), Mina Libeer sera opposée Nora Gjakova (IJF 9), dans un des deux combats pour la médaille de bronze. Outre son titre olympique décroché l'an dernier à Tokyo, la Kosovare de 30 ans, qui vient de prendre l'argent au Grand Chelem d'Abou Dhabi, a entre autres ramené la médaille de bronze de l'Euro et des Mondiaux l'année passée, ainsi que le bronze aux Masters de Doha et l'or au Grand Chelem de Tbilissi. Elle avait aussi été sacrée championne d'Europe en 2018.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top