Il était une fois un Diable : Eddy Jaspers

Football | Pour cette nouvelle année, Proximus Pickx vous propose une nouvelle série consacrée aux Diables Rouges qui n’ont pas vraiment marqué l’Histoire. Internationaux le temps d’une poignée de sélections, ils figurent tout de même dans le grand livre de notre équipe nationale. Focus cette fois-ci sur Eddy Jaspers.

De Pickx

Partager cet article

Aujourd’hui, on imaginerait difficilement un joueur de Beveren être sélectionné en équipe nationale. Les Waeslandiens évoluent en D1B et n’ont pas vraiment sorti de grands talents internationaux ces dernières années. Il y a 40 ans les choses étaient un peu différentes. Le club remporte la Coupe de Belgique en 1978 et 1983 ainsi que le titre national en 1979 et 1984.

Beveren fait alors partie des cadors du championnat de Belgique et plusieurs de ses joueurs font partie des meilleurs du pays. On pense évidemment à Jean-Marie Pfaff, joueur de 1973 à 1982 pour les Waeslandiens, mais il ne fut pas le seul à faire les beaux jours du Freethiel. Eddy Jaspers étaient de ceux-là et a, lui aussi, connu les joies de l’équipe nationale.

Clubman

Eddy Jaspers débarque à Beveren en 1974, à 18 ans, après avoir effectué toute sa formation au club amateur du KSV Wildert. Il doit attendre 1976 pour faire ses débuts en équipe première, mais ceux-ci sont remarqués. En 1977, il intègre à plusieurs reprises le noyau des espoirs belges, même s’il ne jouera qu’à une reprise.

A Beveren, le défenseur s’impose vite comme un cadre de l’équipe et grandit avec le club. Son palmarès, il se le forge en même temps que Beveren. Si Beveren connait un petit coup de mou au passage des années 80, le retour est triomphant à partir de 1983. Comme son club, Jaspers revient très en forme dans une équipe qu’il ne quittera qu’en 1986.

Trois caps

En 1984, alors que Beveren se dirige vers un second titre de champion de Belgique, Eddy Jaspers est appelé chez les Diables. La première fois, c’est en septembre pour une rencontre amicale contre l’Argentine. Les Belges perdent 0-2 mais Jaspers joue la deuxième période. En décembre, il est appelé pour une rencontre de qualification en vue de la Coupe du Monde 1986 face à la Grèce. Titulaire, il obtient le 0-0. Trois jours plus tard, contre l’Albanie, les Diables s’inclinent 2-0 avec un Jaspers à nouveau dans le onze de base.

Après ce match, il ne sera plus jamais appelé. Fait étonnant, il n’a jamais pu célébrer une victoire avec les Diables ni même tout simplement le moindre but. En 1986, il part au Racing Jette qui le prêtera en 1988 à l’Antwerp et en 1989 à Willem II Tilburg, sa seule expérience à l’étranger. Il jouera encore ensuite pour le club du côté de Wavre avant de finir sa carrière dans des clubs amateurs.

Fan de notre série ? Découvrez l’histoire de Xavier Caers.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top